EDITO

19/2/2018

VOUS AVEZ DIT ACCUEIL ?

L’accueil se tient à l’entrée des relations sociales. Sa pratique ne va pourtant pas de soi. À sa racine se tient le verbe cueillir. Équipé de préfixes il évoque l’insistance (recueillir) et dans le cas présent l’idée d’accéder à ce qui advient de l’extérieur. La cueillette image la démarche : récolte de fruits, collecte d’idées, acceptation de collaborations, consentement à des exigences éthiques et, prosaïquement, ouverture d’esprit et de cœur lorsque quelqu’un frappe à la porte.

Pris dans cette diversité l’accueil se présente comme un mot-valise ! Essayons quelques précisions.

L’accueil est d’abord celui, élémentaire, d’un simple bonjour déjà porteur de messages, parfois transmis au-delà des mots par le regard ou par le geste, avec parfois l’éventualité d’aller plus loin. Sauf quand un détournement de tête, un refus de la main tendue ou la réduction manifeste du dialogue aux rites de la politesse, signifient la volonté d’en rester là. Accueil maintenu au niveau plancher de ses possibilités !

Un pas est franchi quand un échange s’instaure. D’abord en parlant de la pluie et du beau temps. On y accepte d’écouter au moins le son de la voix de l’autre, son intonation, son accent, son humeur du moment et parfois un commencement de sa vision des choses. Tel le brin de conversation entre un agriculteur et un citadin échangeant quelques mots au bord d’un champ de blé prêt à la moisson, un jour de vent d’autan. Le Toulousain faisait part de son émotion esthétique face au beau spectacle de l’ondulation des blés. Le Gersois exprimait son inquiétude devant sa récolte menacée de se coucher sous les rafales du vent. Informations mutuelles sur les cadres de référence sociaux respectifs. Accueil de réactions inattendues, de sensibilités et de préoccupations venues d’un autre bord et susceptibles de retoucher déjà l’image que chacun se faisait de l’autre. Des questions, des changements de points de vue, des enrichissements s’invitent ainsi à la table dès l’accueil le plus commun. Il ne s’agit là que de prémisses car un nouveau pas se franchit quand l’accueil s’ouvre au dialogue sur les activités respectives, les métiers exercés, les expériences, les goûts et les couleurs. Et il est possible, au gré de chacun, d’aller encore plus loin, avec une écoute accueillante aux paroles et parfois aux silences, eux aussi porteurs de messages qui en disent souvent long tant sur ceux qui les adoptent que sur ceux qui les accueillent. Se trouver ainsi reçu, accepté, au-delà des filtres et des tamis dressés par les préjugés, donne d’exister et de faire exister. Une relation se tisse dans une ouverture d’esprit où l’empathie et le respect n’empêchent pas de questionner les certitudes. Parfois pour les conforter, parfois pour les revisiter mais toujours au service de la vérité et de la liberté.

L’accueil parvient à son expression sublime en accédant à l’intimité. Amicale, spirituelle, conjugale, fraternelle, elle relève de l’amour. Sous ces différentes formes l’accueil s’imprègne d’une foi en l’altérité comme séparation radicale, irréductible, physique et psychologique, capable pour qui l’accepte de briser les rigidités du « moi » pour l’ouvrir à des rencontres riches d’expériences et de savoirs nouveaux. Partage d’une aventure fructueuse sur la base de diversités reconnues, consenties et même cultivées. Sauf quand une volonté de toute puissance vient ruiner ces bienfaits pour les dévoyer en assujettissements fusionnels, selon le tragique caché sous l’humour noir de la boutade : ne faire qu’un. Oui, mais lequel ?

Et si l’accueil était aussi à vivre, de façon plus radicale encore, au cœur de l’existence la plus personnelle ? N’avons-nous pas eu à recevoir d’abord la vie comme un don ? Puis à choisir ou non de l’accueillir au prix de décisions responsables ? Dans le sillage de cette origine saisissante les environnements familiaux, culturels, sociaux, les événements, se sont présentés à leur tour comme des données à accueillir, bienfaits inattendus, défis à relever, maux à combattre … jusqu’au moment où se proposera l’accueil ultime d’un lâcher prise, au jour d’un rendre l’âme, suprême reconnaissance du don reçu au début de la vie.

Père Michel Dagras


Actualités Internationales

16/2/2018
Communiqué de la CEF : Etats Généraux de la Bioethique


16/2/2018
Une délégation palestinienne, en visite en France, a rencontré Pax Christi France le 14 février 2018

Une délégation palestinienne, en visite en France, a rencontré Pax Christi France le 14 février 2018 dans ses bureaux. En l’absence de son Président, Mgr Marc STENGER, blessé et dans l’incapacité de se déplacer, la délégation a été reçue par Mme Catherine BILLET, Déléguée Générale du Mouvement.

⊲ Lire l'article


06/2/2018
Le Pape convoque une journée de prière pour la paix le 23 février

Au terme de la prière de l’angélus, ce dimanche, le Pape François a annoncé la convocation, le vendredi 23 février, d’une journée de prière et de jeûne pour la paix.

⊲ Lire l'article


19/1/2018
Communiqué de presse final de la Coordination pour la Terre Sainte 2018

COMMUNIQUE – Veuillez trouver, ci-dessous, le communiqué final de la Coordination pour la Terre Sainte 2018, suite à leur visite annuelle en Israël et en Palestine.

⊲ Lire l'article


03/1/2018
Donald Trump menace de couper les vivres aux Palestiniens

« Puisqu’ils ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser des paiements massifs à l’avenir ? », a interrogé sur Twitter le président américain. Les Palestiniens dénoncent un « chantage ».

⊲ Lire l'article


07/12/2017
La France doit ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires

    Le 10 décembre, le prix Nobel de la Paix 2017 sera remis au mouvement ICAN(Campagne internationale contre les armes nucléaires). Il récompense le travail mené par la société civile auprès des États qui a permis la signature à l’ONU, le 7 juillet dernier, d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) par 122 pays.   Le TIAN […]

⊲ Lire l'article


07/12/2017
Jérusalem, 2 peuples, 3 religions

Communiqué de Pax Christi France suite à la déclaration de Donald Trump

⊲ Lire l'article


06/12/2017
Le Pape François lance un appel pour la paix à Jérusalem

  Lors de l’audience générale de ce matin, le Pape a lancé un appel pour Jérusalem, dans un contexte tendu compte tenu de l’annonce imminente par le président américain Donald Trump d’un transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et non plus Tel-Aviv, ce qui correspond à une reconnaissance formelle par les États-Unis de Jérusalem comme […]

⊲ Lire l'article


23/11/2017
Les évêques espagnols et la catalogne

Au cours de la session de la CEE- Conférence Episcopale Espagnole- qui se tient cette semaine le Cardinal Ricardo Blasquez, Archevêque de Valladolid et ancien évêque de Bilbao a fait un discours introductif remarqué en évoquant sur un long paragraphe la question catalane du point de vue de l’Eglise espagnole.

⊲ Lire l'article


16/11/2017
Communiqué du 16 Novembre 2017 : Grave crise humanitaire au Yemen


06/11/2017
Il y a 100 ans, la déclaration Balfour

Le 2 novembre 1917, Lord Balfour, ministre britannique des Affaires étrangères, annonce que son gouvernement soutient l’établissement d’un « foyer national juif » en Palestine. Par cette déclaration de 67 mots, publiée dans le Times, la Grande-Bretagne pose la première pierre de la construction d’Israël. Mais c’est également le début de la question palestinienne.

⊲ Lire l'article


31/10/2017
Israël-Palestine Que la France s’engage

Colloque : Israël -Palestine Que la France s’engage, le lundi 27 novembre 2017

⊲ Lire l'article