21/10/2014

21 octobre 2014 : Déclaration de Mgr Stenger à l’occasion de son voyage en Centrafrique du 21 au 25 octobre 2014


Déclaration de Mgr Marc Stenger, Président de Pax Christi France. Depuis l’initiative de 2007 en faveur des chrétiens d’Irak et la naissance de l’Observatoire qui en avait été l’un des fruits, nous avions le souci d’élargir notre vigilance et notre engagement par rapport à la situation de toutes les minorités au-delà des seuls chrétiens, et à la montée des violences, en regardant aussi ailleurs qu’au Moyen-Orient. C’est ce qui nous a conduit à nous préoccuper de ce qui se passe en Centrafrique…[…]



logo Pax Christi pour communiqué Site

 

– Déclaration du 21 octobre 2014 –

Déclaration 211014

 

 

Déclaration de Mgr Stenger,

à l’occasion de son voyage en Centrafrique

du 21 au 25 octobre 2014

 

 

Depuis l’initiative de 2007 en faveur des chrétiens d’Irak et la naissance de l’Observatoire qui en avait été l’un des fruits, nous avions le souci d’élargir notre vigilance et notre engagement par rapport à la situation de toutes les minorités au-delà des seuls chrétiens, et à la montée des violences, en regardant aussi ailleurs qu’au Moyen-Orient. C’est ce qui nous a conduit à nous préoccuper de ce qui se passe en Centrafrique et à regarder comment nous pourrions aller à la rencontre de ces situations de violence extrême qui s’y sont déchaînées depuis quelques temps. Car une contribution majeure au rétablissement de la paix, là où elle est mise à mal, c’est de pouvoir penser et dire en vérité la violence quand elle se donne libre cours, en appréhender les  ressorts et clarifier sa propre position par rapport à elle.

 

L’objectif de notre groupe de sept personnes, religieux, intellectuels et personnalités de la société civile qui se rend en Centrafrique pendant quelques jours, sous l’égide de l’Observatoire Pharos du Pluralisme des cultures et des religions auquel se sont associés Pax Christi France, le Service protestant de mission-DEFAP et l’association Liberté pour l’esprit de Laurent Larcher, est de favoriser cette compréhension et cette expression. Quand on est un observateur extérieur, il y a deux pièges dans lesquels on doit essayer de ne pas tomber. Ne pas projeter nos représentations et nos critères d’analyse sur ces phénomènes de violence : une juste analyse passe nécessairement par le questionnement et l’écoute des témoins de l’intérieur. Ne pas projeter non plus des considérations éthiques a priori sur ce qui se passe : il s’agit de se donner les moyens d’aller au cœur du phénomène et de le comprendre. Ceci étant acquis, comme observateurs bienveillants, nous voulons aider les acteurs de la société centrafricaine se donner les outils de dépassement et de résolution des violences qui plombent leur vie sociale, étant entendu que nul ne peut   le faire à leur place.

 

En proposant, en lien avec des acteurs centrafricains, l’organisation, dans des lieux symboliques de la vie intellectuelle et sociale de Bangui, de rencontres entre intellectuels centrafricains et français pour explorer les ressorts de la réalité violente qui déstabilise cette société, nous souhaitons permettre l’écoute et le dialogue entre penseurs et acteurs sociaux du terrain sur cette violence, sur ce qui provoque le passage à la violence, sur ce qui fait basculer des êtres raisonnables du côté de la déraison et cela sans a priori et sans tabous. Nous aimerions être dans ces rencontres des observateurs objectifs et des facilitateurs du dialogue entre nos vis-à-vis. Mais ces échanges devraient nous conduire nous-mêmes à revoir nos propres projections sur ce qui se passe en Centrafrique et à apporter une information plus éclairée et susceptible de mieux orienter les jugements et les choix à faire en France pour aider la Centrafrique à retrouver la paix et la stabilité.

 

 

 

+Monseigneur Marc Stenger

Vice-Président de l’Observatoire Pharos

Président de Pax Christi France

 

 

Lire aussi : Centrafrique, la parole contre la violence >>

 

 

 

© Pax Christi France 2014

⊲ Télécharger : Déclaration du 21.10.2014