22/3/2018

Rapport des chefs de mision diplomatiques de l’UE sur Jerusalem


    Rapport des Chefs de Mission Diplomatiques de l’Union Européenne sur Jérusalem 2017 Note de synthèse     De nombreux rapports existent sur la situation en Israël / Palestine. Ils émanent d’ONG des Droits de l’Homme palestiniennes, israéliennes ou des pays occidentaux, ou d’organisations supranationales de la mouvance des Nations Unies. Tous ces rapports […]



 

 

Rapport des Chefs de Mission Diplomatiques

de l’Union Européenne sur Jérusalem

2017

Note de synthèse

 

 

De nombreux rapports existent sur la situation en Israël / Palestine. Ils émanent d’ONG des Droits de l’Homme palestiniennes, israéliennes ou des pays occidentaux, ou d’organisations supranationales de la mouvance des Nations Unies. Tous ces rapports décrivent la même situation, une situation dans laquelle l’Etat d’Israël poursuit à bas bruit (dans le contexte environnant des évènements du Proche-Orient) une annexion larvée des Territoires Occupés Palestiniens, au détriment de la population palestinienne qui subit un système méthodique de pillage de ses ressources et de ses biens, en violation systématique des Droits de l’Homme, des droits humanitaires internationaux et au mépris total du droit international. Cette politique met en péril la solution dite « des deux Etats » (un Etat palestinien et un Etat israélien vivant côte-à-côte, en sécurité, et dans des frontières reconnues par tous), dont on peut se demander aujourd’hui si elle est encore praticable, bien qu’elle demeure le discours officiel de la plus grande partie des diplomaties des pays du monde.

 

Parmi ces nombreux rapports, un rapport est publié chaque année depuis 2005 par les Chefs de Mission Diplomatique de l’Union Européenne à Jérusalem et à Ramallah. Ce rapport, qui vise tout particulièrement à décrire la situation des Palestiniens de Jérusalem Est, donne aussi des aperçus sur la situation des Territoires Occupés du reste de la Cisjordanie et de Gaza. Il fournit des propositions de pistes d’action aux diplomaties de l’Union Européenne et de ses Etats membres. Rédigé dans un langage diplomatique, et avec la prudence de ceux qui exercent ce type de fonctions, il n’en décrit pas moins la situation avec le recul d’une année, avec une objectivité qui peut plus difficilement être contestée que d’autres rapports du même type, en particulier par l’Etat d’Israël et ses relais.

 

Le rapport des Chefs de Mission Diplomatique de l’Union Européenne sur Jérusalem pour l’année 2017 a été rédigé en janvier 2018. Pax Christi France a choisi d’en traduire et d’en publier la plus grande partie, disponible ci dessous à l’exception des annexes statistiques lisibles en anglais