31/10/2019

Une mosquée brûlée à Bayonne


    La tentative de brûler la mosquée récemment ouverte aux fidèles musulmans de la région a réveillé une émotion générale dans la région.     Bayonne, cité historique de passages de populations venues du sud de l’Europe et de l’Afrique n’avait jamais connu un événement tragique de cette gravité.     Deux blessés graves, […]



 
 
La tentative de brûler la mosquée récemment ouverte aux fidèles musulmans de la région a réveillé une émotion générale dans la région.
 
 
Bayonne, cité historique de passages de populations venues du sud de l’Europe et de l’Afrique n’avait jamais connu un événement tragique de cette gravité.
 
 
Deux blessés graves, une violence publique, une volonté de destruction de la mosquée ne sont pas dans la tradition des rapports que les chrétiens, les juifs depuis leur arrivée d’Espagne et du Portugal sous le vocable de la Nation portugaise, et les Musulmans de plus fraiche date, entretiennent dans la cité.
 
 
Au nom du Mouvement Pax Christi local nous refusons par principe de tels actes, irréfléchis, aux conséquences graves.
Le dialogue et la fraternité avec toutes les familles spirituelles de notre région sont le socle entretenu des rapports individuels que nous gardons avec les fidèles de la tradition abrahamique, juive, chrétienne et musulmane.
 
 
Dans la compassion et dans le choix du bien commun de tous, en ce temps de Toussaint pour chacun selon ses traditions, nous renouvelons notre confiance en l’Eternel Béni soit son Nom, qui nous invite à la tolérance et au respect de nos croyances capables de nous enrichir mutuellement.
 
 
Pax Christi rappelle son message universel et local de l’évangile du quotidien, amour et charité sont les signes de “ la Paix, le mot le plus juteux de la Bible”, selon le terme emprunté au Cardinal Roger Etchegaray récemment disparu, et artisan convaincu du dialogue partagé entre les fidèles de la Promesse !
 
 
 
Père FX Esponde, Pax Christi Bayonne, 31 octobre 2019