L’engagement en faveur de la construction européenne, commencée en 1950 avec la célèbre Déclaration Schuman, est une constante de Pax Christi, créé au lendemain de la deuxième Guerre mondiale pour promouvoir la réconciliation franco-allemande et une cilture de paix sur le continent ravagé par le conflit.

 

A la veille des élections du Parlement européen (mai 2019) Pax Christi souhaite contribuer au débat public en vue d’éclairer les consciences sur les enjeux d’une consultation qui pourrait s’avérer décisive pour le futur politique du continent.

 

Des tensions sont apparues entre les membres de l’Union européennes qui – par-delà la douloureuse séparation d’avec le Royaume-Uni au moyen du Brexit – vont au cœur du pacte « fondateur » de la « communauté » : liberté, solidarité, partage. Les nationalismes et les souverainismes qui affleurent ici et là, tout en reflétant des inquiétudes réelles au sein de la population, ne constituent pas la réponse appropriée aux problèmes du moment : maîtrise des flux migratoires, accueil des immigrés, sécurité aux frontières, paix sur le continent, sauvegarde de l’environnement à l’échelle de la planète, menacée réellement de changer de façon irréversible ;

 

La commission Europe se veut le lieu de la réflexion, de la proposition et de l’engagement concret du mouvement en faveur d’une Europe généreuse et solidaire.