- Pax Christi France - http://www.paxchristi.cef.fr/v2 -

Appel IXE (Initiative de Chrétiens pour l’Europe) à l’occasion de l’élection du Parlement européen

 

 

« Initiative Chrétiens pour l’Europe” (IXE), fondée en 2006 pour défendre le projet européen dans une perspective chrétienne, publie cet appel en vue des élections au Parlement européen de mai 2019. Cet appel ne s’adresse pas seulement aux hommes politiques, mais aussi aux citoyens. Il vise à mobiliser l’électorat, en particulier les jeunes, car le faible taux de participation constitue une menace sérieuse pour une véritable démocratie européenne.

 

« L’heure est venue de construire ensemble l’Europe qui tourne, non pas autour de l’économie, mais autour de la sacralité de la personne humaine, des valeurs inaliénables. » (Pape François) 

 

S’appuyant sur soixante-dix ans de paix et sur la construction progressive d’un cadre économique et juridique commun, l’Europe reste un espace d’espoir. Néanmoins, les bouleversements politiques très graves qui secouent actuellement plusieurs pays montrent comment les Européens se sentent affectés par les inégalités croissantes, l’exclusion sociale, certains aspects des migrations économiques et l’impact de la mondialisation économique et culturelle. Ils se sentent également menacés par le terrorisme chez eux, les stratégies agressives des puissances mondiales et le risque croissant de conflits armés. Les tendances nationalistes et populistes mettent en danger la démocratie et affaiblissent le nécessaire respect de l’état de droit. Dans les débats où notre identité européenne commune est remise en question, où la foi chrétienne est instrumentalisée à des fins partisanes, nous devons défendre le projet européen comme notre espérance commune.

 

Dans le contexte géopolitique mondial actuel, l’Europe peut et doit assumer ses responsabilités et oser réaliser ses priorités :

 

  • Reconstruire le lien entre les peuples par la solidarité.

 

« Je rêve d’une Europe qui promeut et défend les droits de chacun, sans oublier les devoirs envers tous.»

 

Notre maison européenne commune est construite sur le principe de solidarité inscrit dans le traité de Lisbonne. La solidarité est une réponse efficace aux inégalités et aux inquiétudes liées à la mondialisation. Les politiques de l’Union européenne doivent être réorientées pour tenir compte des défis auxquels nos concitoyens sont confrontés. A cet égard, les politiques sociales devraient être renforcées afin de lutter contre les inégalités, la pauvreté et le chômage. Cela nécessite également une politique fiscale et budgétaire responsable qui laisse au Parlement européen et aux parlements nationaux une possibilité de manœuvre pour une politique sociale durable. Cette priorité devrait rétablir le lien rompu avec les eurosceptiques et lutter contre le discours anti-européen.

 

  • Prendre soin de notre maison commune

 

« Je rêve d’une Europe qui prend soin de l’enfant, qui secourt comme un frère le pauvre et celui qui arrive en recherche d’accueil parce qu’il n’a plus rien et demande un refuge »

 

Nous appelons à une Europe protectrice, prête à assumer toutes ses responsabilités pour la paix dans le monde. L’Europe doit se battre pour atteindre les objectifs des Nations Unies en matière de développement durable pour 2030. De plus, la mise en œuvre de l’accord de Paris de 2015 sur le changement climatique aux niveaux national et européen est une obligation morale et juridique.

 

Cela implique un rôle actif dans des partenariats équitables avec les pays voisins et en développement, en particulier en Afrique.

Nous savons que les débats sur l’asile et la migration ont été difficiles et ont semé la discorde dans toute l’Europe. Mais ce n’est qu’en travaillant ensemble en tant qu’Européens que nous pourrons trouver des solutions durables, puisque nous avons aboli les contrôles aux frontières intérieures. Nous avons besoin d’un système d’asile européen réformé, fondé sur les droits de l’homme et la solidarité entre les États membres. Nous devrions également élaborer des politiques migratoires équitables et humaines qui prennent également en compte les besoins et les contraintes de nos sociétés. Le Parlement européen doit être un acteur clé dans la réforme de notre cadre juridique. En tant que chrétiens, nous contribuerons à un dialogue confiant et fraternel entre Européens sur ces sujets.

Une Europe qui protège signifie aussi une intégration plus étroite des politiques de sécurité et de défense, tout en prenant au sérieux les défis éthiques posés par les technologies militaires et cybernétiques modernes. Cela permettra d’améliorer la confiance des citoyens et la fiabilité de l’Europe vis-à-vis de ses partenaires.

 

  • Subsidiarité, pour respecter notre diversité.

 

« L’identité européenne est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle »

 

La diversité est notre richesse et doit être respectée. Sur de nombreuses questions sociales, telles que les règles bioéthiques ou le droit de la famille, nos pays peuvent faire des choix différents. La reconnaissance et le respect de nos différences culturelles contribuent à dissiper les craintes à la fois d’une Europe antireligieuse et sécularisée, et du retour de la religion comme force autoritaire oppressive. Nous adoptons une position exigeante en matière de subsidiarité, une condition préalable à une véritable démocratie.

 

L’Union européenne doit être transparente et mieux communiquer afin de réduire la distance perçue entre les citoyens et les institutions européennes.

 

En tant que chrétiens en Europe :

  • Nous sommes conscients des graves menaces de faible participation électorale ou de refus de participer au débat politique commun. Nous appelons les citoyens de l’UE à voter.

 

  • Nous voulons surmonter les malentendus et les tensions actuels au sein de l’Union européenne, en particulier entre le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest.

 

  • Nous croyons en une union centrée sur l’être humain qui protège ses citoyens, respecte le principe de subsidiarité et est un partenaire équitable dans le monde entier.

 

  • Nous avons confiance en l’avenir d’une Europe unie fondée sur la solidarité.

 

  • Nous nous engageons à redonner un nouvel élan à l’espoir porté par le projet européen commun.

 

 

Unis, nous encourageons les chrétiens de tous les pays européens à voter aux élections européennes et à façonner ensemble notre maison européenne commune.

 

Nous invitons les églises locales et les autres organisations chrétiennes, ainsi que leurs représentants au niveau européen, à se joindre à cet engagement pour l’Europe.

 

 

http://www.initiative-ixe.eu/

© Pax Christi France.