- Pax Christi France - http://www.paxchristi.cef.fr/v2 -

Bartholomée Ier uni au cri de François pour défendre la Terre

Rencontre entre le Pape François et Bartholomée Ier le 17 septembre 2019

 

 

«Rappeler le cinquantième anniversaire de la Journée mondiale de la Terre, en ces temps de pandémie mondiale, qui a mis la planète entière au repos, doit nous faire réfléchir sur ce que nous avons promis et non maintenu durant ce demi-siècle» : le patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, prend la plume à l’occasion de cette journée célébrée cette année dans un contexte bien particulier.

 

Le présent et le futur de notre planète, «maison de chaque être vivant et non seulement de l’Homme», dont «l’arrogante ambition» a souvent ruiné cette maison pour des intérêts matériels, «oubliant la justice, l’amour mutuel, l’aide envers les plus pauvres et les plus malchanceux, le respect réciproque, la soif de la présence de Dieu», est en jeu. «Comme frères, nous crions à l’humanité entière de s’arrêter, d’accueillir le cri de douleur qui surgit de la nature blessée, de cette maison commune à l’intérieur de laquelle nous sommes devenus des tyrans et non des opérateurs de paix».

 

Bartholomée Ier se dit «en phase» avec le message du Pape François contenu dans l’encyclique Laudato si’. Maintenant qu’un «tout petit virus inconnu» nous a arrêtés, «l’humanité entière s’est rendue compte de sa fragilité, de l’importance des rapports interpersonnels» poursuit-il, se demandant si cette période, qui «est un temps d’attente», renouvellera les relations sociales et rendra les êtres humains «pacifiques et respectueux», gardiens de la «maison que Dieu nous a donné».

 

Le chef de l’Église de Constantinople se demande enfin si «en trouvant l’harmonie au sein de nous, en redécouvrant et en se redonnant l’un à l’autre, nous aurons la possibilité de se réapproprier notre vie et de dépasser ce moment et d’entamer un nouveau rapport avec la Terre et avec tout le cosmos parce que chaque chose qui nous est donnée par Dieu est pour notre bien. Le choix est de nous tous.»

 

©Vatican news

Share

© Pax Christi France.