12/3/2015

Belgique : une marche pour la paix, la liberté et le respect


Dimanche 15 mars, plusieurs leaders religieux belges descendront dans les rues de Bruxelles pour participer à la marche nationale ‘Together in Peace – Liberté et Respect’. “Nous voulons marcher les uns à côté des autres pour montrer et fortifier notre désir de vivre ensemble dans la paix. Les actes terroristes récents à Paris et Copenhague et les attentats déjoués en Belgique créent un climat de peur. Cette stratégie de la terreur vise à accroître la polarisation dans la population afin que les groupes se dressent les uns contre les autres.”



Belgique : une marche de leaders religieux pour dire non au terrorisme

 

 

Plusieurs leaders religieux belges descendront dans les rues de Bruxelles, dimanche 15 mars, pour participer à la marche nationale « Together in Peace – Liberté et Respect ». Parmi eux : Mgr André-Joseph Léonard, président de la Conférence des Evêques de Belgique et archevêque de Malines-Bruxelles ; Julien Klener, président du Consistoire central israélite de Bruxelles et Noureddine Smaïli, président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Ils marcheront aux côtés du président du Centre d’Action Laïque Henri Bartholomeeusen.

 

« Nous voulons marcher les uns à côté des autres », affirment les participants « pour montrer et fortifier notre désir de vivre ensemble dans la paix ». C’est la Communauté Sant’Egidio qui assume la responsabilité de coordonner cette marche qui fera étape « devant une mosquée, une synagogue, une maison de la laïcité, une cathédrale orthodoxe, une église catholique et un temple protestant ».

 

Lutter contre la polarisation de la société

 

« A la fin de cet hiver, force est de le constater : l’année 2015 n’a pas bien commencé. Les conflits armés et le chaos augmentent aux frontières orientales et méridionales de l’Europe. Cela ne reste pas sans répercussion sur notre société », précisent les signataires organisateurs de la marche.

 

Pour eux, « les actes terroristes récents à Paris et Copenhague et les attentats déjoués en Belgique créent un climat de peur. Cette stratégie de la terreur vise à accroître la polarisation dans la population afin que les groupes se dressent les uns contre les autres ».

 

« Nous ne voulons pas céder à cette stratégie de la terreur » affirment-ils, se déclarant conscients de leur « propre responsabilité : celle d’encourager fidèles et sympathisants à s’engager activement en faveur du vivre-ensemble dans la paix, de la protection des libertés démocratiques propres à l’État de droit et du respect fondamental de chaque être humain, quelle que soit sa croyance ou sa conviction ».

 

« Le froid hivernal de la méfiance et de la peur passera. Avec confiance, nous attendons un nouveau printemps de liberté, de respect et de paix », concluent les signataires.

 

 

© Source : Radio Vatican. 12 mars 2015

Crédit photo : Marche de solidarité à Bruxelles après les attaques en France – EPA

 

 

 

*****

Belgique : Marche nationale pour la paix,

la liberté et le respect

 

Des représentants de différentes religions et de la laïcité ensemble à Bruxelles

 

 

Oui à la « liberté d’expression », oui au « respect de chaque personne, quelle que soit sa foi et sa conviction » : tels sont les slogans de la marche nationale belge intitulée « Together in Peace – Liberté et Respect ». Face à la terreur et à la peur, les représentants de différentes religions et de la laïcité appellent à la manifestation à Bruxelles (Belgique) ce dimanche 15 mars 2015.

 

Le comité organisateur de l’évènement regroupe la Conférence épiscopale de Belgique, l’Archevêché Orthodoxe de Belgique, le Centre d’Action Laïque, le Consistoire Central Israélite de Belgique, l’Eglise Anglicane en Belgique, l’Eglise Protestante Unie de Belgique ainsi que le Synode fédéral des Eglises protestantes et évangéliques de Belgique, et l’Exécutif des Musulmans de Belgique.

 

« Nous voulons marcher les uns à côté des autres dans les rues de Bruxelles, pour montrer et fortifier notre désir de vivre ensemble dans la paix… Durant notre marche, nous nous arrêterons devant une mosquée, une synagogue, une maison de la laïcité, une cathédrale orthodoxe, une église catholique et un temple protestant: des lieux qui symbolisent le pluralisme philosophique et religieux de notre pays et de l’Europe. Cela sera un signe du respect fondamental que l’on se doit l’un à l’autre et de la solidarité profonde qui nous lie. C’est un acte par lequel nous voulons valoriser et protéger l’autre, avec sa croyance et sa conviction », annonce un communiqué du Comité organisateur.

 

La coordination pratique du rassemblement est assurée par la Communauté de Sant’Egidio, qui en septembre dernier avait organisé à Anvers la rencontre internationale « Peace is the Future » ou plus de 300 leaders religieux du monde entier étaient présents.

 

Plus de 50 associations et institutions dans tout le pays se sont déjà déclarées partenaires de la marche nationale de dimanche prochain. C’est la première fois à cette échelle en Belgique que les représentants des différents cultes et de la laïcité mettent en commun leurs forces pour organiser une action commune.

 

 

 

© Source : Zenit. 12 mars 2015