Israël-Palestine / Terre Sainte



09/12/2011
Effort de paix : Il faut se tourner vers les jeunes

La solution à deux Etats est-elle impossible pour les Israéliens et les Palestiniens ? Michael Felsen, avocat et membre du Conseil d’administration du Workmen’s Circle de Boston dans le Massachusetts, trouve une source d’inspiration dans les commentaires des jeunes qui ont participé à la récente conférence intitulée ‘Initiative de Genève 2.0’. Cette conférence s’est tenue en Suisse le 22 novembre 2011, réunissant Israéliens et Palestiniens pour commémorer le huitième anniversaire de l’Accord de Genève.

⊲ Lire l'article


25/11/2011
Un Israélien à Istanbul : comment dépasser la tension en faveur de la coopération

Au cours de cette dernière année, de nombreux commentateurs ont affirmé que les relations entre la Turquie et Israël se trouvaient dans une impasse. Naava Mashiah montre que ces deux pays ont tout intérêt à collaborer. “Je n’aurais pas pensé avoir à rédiger un article sur un visiteur israélien en Turquie, car, jusqu’à peu de temps en arrière, il n’y avait là rien d’étrange. Et pourtant, lorsque j’ai atterri en Turquie en octobre dernier pour participer au Forum d’Istanbul sur la diversité culturelle, j’ai eu l’impression de pénétrer en territoire inconnu.”

⊲ Lire l'article


10/11/2011
Ne cessons jamais de prier pour la paix en Terre Sainte

Le pape Benoît XVI a reçu en audience le 10 novembre 2011 une délégation du Conseil religieux israélien, conseil des chefs religieux d’Israël, et a révélé le contenu de la prière qu’il a glissée en 2009 dans les interstices des pierres du Mur des Lamentations, soubassement du Temple de Jérusalem. “Ne cessons jamais de prier pour la paix en Terre Sainte, sûrs de Dieu qui est lui-même notre paix et notre consolation”. Le pape a plaidé pour la compréhension et la confiance mutuelle des religions, le rejet de la violence au nom de la religion et l’éducation à la paix.

⊲ Lire l'article


21/10/2011
Faire d’Israël-Palestine un lieu où il fait bon vivre

Selon un sondage, 66% des Juifs israéliens ne pensent pas qu’il y aura un jour la paix avec les Palestiniens : “C’est un mécanisme de défense ; nous faisons une distinction entre notre vie personnelle et ce qui survient dans ce pays. Nous sommes au courant de ce qui se passe mais nous ne nous laissons pas influencer par les événements. Sinon, il nous serait impossible de vivre ici.” Michael Felsen, Président du Workmen’s Circle de Boston, explique pourquoi abandonner tout espoir dans le processus de paix n’est pas une option viable.

⊲ Lire l'article


21/10/2011
Robi Damelin : Anciens prisonniers palestiniens, futurs artisans de la paix ?

Après avoir entendu que l’assassin de son fils pourrait être libéré dans le cadre du processus d’échange de prisonniers palestiniens contre le soldat israélien Gilad Shalit, Robi Damelin, membre du Cercle des Parents–Forum des Familles, nous fait part de ses sentiments par rapport à la réconciliation. Alors que les Israéliens sont heureux que ce jeune homme retrouve enfin sa famille, certains d’entre eux, qui portent le deuil d’un proche, pensent que les auteurs des attentats qui ont coûté la vie à ceux qui leur étaient chers ne devraient jamais recouvrer la liberté.

⊲ Lire l'article


14/10/2011
Des Israéliens et des Palestiniens qui refusent d’être des ennemis

Haggai Matar, journaliste et militant, parle d’initiatives menées conjointement par des Israéliens et des Palestiniens qui refusent d’être des ennemis. “‘Je n’ai personnellement aucun problème avec les Israéliens, mais pour ton propre bien, tu devrais éviter de dire aux gens d’ici d’où tu viens’, m’a dit un chauffeur de taxi lors de ma dernière visite à Amman. Cela n’a pas servi à grand-chose de lui expliquer que je participe régulièrement à des manifestations contre l’occupation et que je suis venu en Jordanie avec des amis palestiniens…”

⊲ Lire l'article


30/9/2011
Un compromis civil, l’alternative au conflit israélo-palestinien

Dans l’attente du vote controversé au sein des Nations unies sur la reconnaissance de l’Etat palestinien, le journaliste Khaled Diab examine d’autres choix politiques, susceptibles de mobiliser la force sous-estimée et sous-exploitée d’une alliance israélo-palestinienne. Est-il possible d’avoir un statut d’Etat sans être un Etat à proprement parler ? Telle est la question pour le moins troublante que soulève la demande d’adhésion de la Palestine auprès des Nations unies, soutenue par le discours du président palestinien Mahmoud Abbas devant le Conseil de Sécurité.

⊲ Lire l'article


26/9/2011
Réciprocité et mutualité : les clés du succès du processus de paix au Moyen-Orient

Dans une lettre ouverte au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et au premier ministre israélien Benyamin Netanyahou écrite à la suite de la demande de reconnaissance de l’Etat de Palestine auprès de l’ONU, Gershon Baskin, fondateur du ‘Israel Palestine Center for Research and Information’, propose quelques pistes réalistes permettant d’amener à nouveau les deux parties autour de la table des négociations. “C’est un moment historique. Il est possible d’aboutir à un accord et il n’y a pas de meilleurs candidats que vous pour y parvenir.”

⊲ Lire l'article


14/9/2011
Un juif ultra-orthodoxe et un Arabe sauvent des vies ensemble

Hezy de Mea Shearim et Fadi de At-Tur font équipe comme volontaires dans l’organisation d’urgence United Hatzalah. “Un Arabe et un Haredi conduisent une moto” : non, ce n’est pas le commencement d’une histoire drôle et pourtant de cette histoire, on pourrait en faire un long métrage : imaginez un ultra orthodoxe habillé de noir entrant dans un quartier arabe de Jérusalem Est afin de sauver la vie de quelqu’un. Quelques heures plus tard, un Arabe court vers le cœur du quartier orthodoxe de Mea Shearim afin d’y prodiguer des soins médicaux.

⊲ Lire l'article


19/7/2011
Mike Prashker : Développer un sentiment d’identité civique commune en Israël

Les jeunes israéliens sont-ils à l’aise avec la diversité ? Mike Prashker, fondateur et directeur de l’organisation non gouvernementale MERCHAVIM en Israël, explique comment une certaine initiative peut aider les jeunes Israéliens à développer la faculté essentielle d’être à l’aise avec la diversité. Israël est un pays extrêmement varié et ses citoyens vivent généralement en vase clos avec des très bas niveaux de mixité. La minorité arabe d’Israël se trouve dans une situation particulièrement difficile avec un Etat en conflit avec son peuple palestinien.

⊲ Lire l'article


21/6/2011
Beit Berl ou l’école de la coexistence Juifs et Arabes en Israël

En Israël, Juifs et Arabes vivent souvent dans des univers parallèles où les chemins de traverse sont rares. Chacun reste dans sa communauté, sa ville, son école. Cependant, certains font le choix de vivre ensemble. Cela ne va pas de soi. Cela implique une volonté délibérée forte et constante, une détermination à ne pas laisser les bras quelques soient les obstacles. C’est ce défi que relèvent chaque jour les 10 000 étudiants, les 700 enseignants et la direction de l’Institut universitaire Beit Berl, situé près de Kfar Saba à 3 km de la Ligne Verte.

⊲ Lire l'article


03/6/2011
Le dialogue qui transporte de Jérusalem à Gaza

La confrontation et les tueries étant monnaie courante au Proche-Orient, le rabbin Gideon Sylvester estime que le dialogue, qu’ils soient inspiré par les événements d’actualité ou par les écritures, est à la fois indispensable et urgent. La rupture de la communication est le premier pas vers la méfiance et la violence. Le premier meurtre de la Bible survient lorsque les tensions explosent entre les deux frères, Abel et Caïn. Ils se parlent brièvement, mais lorsque le dialogue échoue, le premier meurtre est commis.

⊲ Lire l'article


22/4/2011
Ofer Bronchtein : “Moi, israélien, juif militant pour la paix, mon passeport palestinien m’est très cher”

L’ancien collaborateur d’Itzhak Rabin, Ofer Bronchtein, s’est vu remettre un passeport palestinien des mains de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne. C’est une façon de démontrer qu’il faut œuvrer pour la création d’un Etat palestinien. C’est aussi une façon pour les Palestiniens de reconnaître et d’encourager les pays de la région à reconnaître Israël. Etre à la fois Palestinien et Israélien n’est pas une contradiction. J’espère que cela va encourager les uns et les autres à faire le nécessaire pour que l’Etat palestinien soit créé cette année.

⊲ Lire l'article


15/4/2011
Mohammad Dajani Daoudi : Le mouvement Wasatia pour une paix religieuse entre juifs et musulmans

Mohammed Dajani Daoudi, professeur de Sciences politiques à l’université al-Qods à Jérusalem, est le fondateur du mouvement Wasatia qui cherche à promouvoir une politique de paix en rassemblant juifs et musulmans modérés pour mettre fin à l’occupation en Palestine. “Si nous parvenons à rassembler les différentes factions palestiniennes sous la bannière de la modération, nous serons dans une bien meilleure position pour mener un dialogue fécond avec les Israéliens, une voie qui a bien plus de chance de conduire à la paix.”

⊲ Lire l'article


08/4/2011
Des barrières à faire tomber dans les collines du sud d’Hébron

A la fin du mois de mars 2011, dans les collines du sud d’Hébron, par solidarité et en signe de désobéissance civile contre les mesures discriminatoires employées pour refuser aux Palestiniens l’accès à leurs terres, plus de 30 activistes se sont opposés à un peloton de soldats israéliens surveillant la colonie située sur les hauteurs de Ma’on. Plusieurs petits groupes de Juifs israéliens prennent sur leur temps pour nouer des relations avec des Palestiniens et s’associer pour mettre fin aux aspects les plus tangibles de leur détresse quotidienne.

⊲ Lire l'article


05/4/2011
Les conflits de l’eau : Puits de discorde – espaces de paix

Le manque d’accès à l’eau et à l’assainissement est un grave problème pour les Palestiniens. Le père Afrayem Elorshalimy, de l’Eglise orthodoxe copte, réfléchit sur les puits et l’eau en tant que sources de conflit dans la Bible, et sur la prise de conscience du fait que la terre et l’eau sont un don de Dieu pour tous. Les pratiques discriminatoires en matière d’approvisionnement, d’assainissement ou de répartition en eau font que les Palestiniens ne disposent pas de suffisamment d’eau pour assurer leurs moyens d’existence et leur sécurité alimentaire.

⊲ Lire l'article


01/4/2011
Des victimes israéliennes et palestiniennes brisent le cycle de la violence

La nouvelle vague de violence, en Israël et à Gaza, menace de créer une nouvelle spirale de représailles et contre-représailles dans cet interminable et insoluble conflit. L’interminable réalité de cette violence, a déjà causé de terribles dommages, qui affectent sérieusement la constitution sociale et culturelle des deux sociétés, et détériorent sévèrement les relations entre elles. Un Forum des familles a été créé, avec des membres moitié palestiniens et moitié israéliens, et dont l’objectif est de créer le cadre d’un processus de réconciliation qu’un accord de paix à venir pourrait prendre en charge.

⊲ Lire l'article


14/3/2011
Enfants juifs, musulmans et chrétiens à l’école de la paix

Peu importe l’état d’avancement des négociations pour la paix, 900 enfants juifs, musulmans et chrétiens âgés de 3 à 17 ans se retrouvent au quotidien dans l’une des quatre écoles mixtes d’Israël. Ces écoles sont exceptionnelles par leur mixité confessionnelle. “Construire la paix à travers une éducation commune”, est leur leitmotiv. Interview de Ira Kerem, en charge de la communication de l’école ‘Hand in Hand’ et des relations avec les mécènes. Elève juive, élève arabe, main dans la main : vision ordinaire… dans une école pas comme les autres.

⊲ Lire l'article


21/1/2011
Le potentiel de Jérusalem de réunir juifs et musulmans

Jérusalem, berceau de la chrétienté, du judaïsme et de l’islam, tout aussi importante pour les Palestiniens que les Israéliens, continue à être la pierre d’achoppement dans le conflit israélo-palestinien. C’est dans le Bassin sacré de Jérusalem que se situent les lieux les plus saints des trois religions. Ainsi, la souveraineté de Jérusalem, le fait de pouvoir y circuler librement et le symbole qu’elle représente sont très importants à la fois pour les Palestiniens et les Israéliens, qui considèrent cette ville comme la capitale de leur nation.

⊲ Lire l'article


13/1/2011
Des évêques catholiques appellent depuis Jérusalem à prier pour une paix juste

Dans son communiqué final, une délégation d’évêques catholiques romains d’Europe et des Etats-Unis a appelé le 13 janvier 2011 à Jérusalem à prier pour une paix juste au Moyen-Orient. La délégation a passé plusieurs jours en Terre sainte dans le cadre d’une mission annuelle de soutien aux Eglises chrétiennes locales, mandatée par le Saint-Siège, pour la 11e année consécutive. Outre ses travaux, elle a notamment rencontré mardi 11 janvier 2011 le Premier ministre palestinien Salam Fayyad.

⊲ Lire l'article