Edito



31/3/2010
Pâques 2010 : Ensemble, redécouvrir le mystère pascal

Depuis sa fondation en 1925 par Dom Lambert Beauduin, un pionnier de l’œcuménisme, l’abbaye de Chevetogne veut être un lieu de prière, de rencontre et de travail théologique pour l’unité des chrétiens de toutes dénominations. La spécificité de ce projet monastique tient à ce que les deux rites ont été adoptés en vue de la réconciliation de l’Orient et de l’Occident chrétiens, par delà les ruptures confessionnelles. A l’occasion de la Pâques 2010, le frère Simon, moine de cette abbaye, souligne la richesse de vivre ensemble le mystère pascal.

⊲ Lire l'article


23/2/2010
Carême 2010 : Jeûner pour trouver la paix et ouvrir des perspectives de vie

Le jeûne chrétien n’est pas uniquement une privation, mais un chemin humain qui incarne la quête de Dieu, la quête également d’une relation juste aux autres permettant à chacun, quelles que soit ses convictions et se s conditions de vie, de découvrir en groupe la solidarité qui peut exister entre tous et de trouver, au plus profond de lui-même, la force de l’esprit qui le rendra capable d’affirmer que la paix, celle qui est un don de Dieu, est possible aujourd’hui.

⊲ Lire l'article


21/12/2007
Jésus est-il un modèle de non-violence ?

Le Christ a subi la violence sans y répondre, tout en luttant contre les injustices. La non-violence évangélique n’exclut ni les conflits ni la ‘sainte colère’, mais ne porte pas atteinte à la vie. Dans l’Évangile, Jésus va toujours plus loin. Non seulement il faut tendre l’autre joue, mais en plus, il faut aimer ses ennemis. « Vous avez entendu qu’il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi’. Eh bien ! moi je vous dis : aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs. » Mais alors Jésus est-il donc vraiment non-violent ?

⊲ Lire l'article