Témoignages



01/3/2016
Mgr Hector Fabio Henao Gaviria : « L’Église, un rôle essentiel dans les négociations en Colombie »

Invité à Paris par le Pôle Amérique latine de la Conférence des évêques de France, Mgr Hector Fabio Henao Gaviria, directeur de la Caritas Colombie, participe aux négociations entre le gouvernement colombien et les Farc, qui doivent s’achever le 23 mars 2016 à La Havane. L’Église est largement engagée dans ce processus de réconciliation nationale qui passe notamment par la prise en compte de la souffrance des victimes et le respect de leur droit à la vérité.

⊲ Lire l'article


24/2/2016
Marino Ficco : Pax Christi Jeunes, pour un monde plus juste et en paix

Depuis septembre 2015, Marino Ficco est le responsable du groupe jeunes de Pax Christi France, mouvement catholique né en France après la Seconde Guerre mondiale pour la promotion de la paix. Ce groupe ‘jeunes’ organise chaque mois un week-end solidaire pour les jeunes qui veulent découvrir une réalité de conflit et essayer de donner un coup de main. Depuis novembre, ils sont déjà allés à Calais, à la COP21 et à Vintimille, à la frontière italienne. Ils iront prochainement à la rencontre de migrants à Bordeaux, ou encore à Verdun…

⊲ Lire l'article


23/2/2016
Mgr Atallah Hanna : Catholiques et orthodoxes souhaitent l’unité

Mgr Atallah Hanna, archevêque grec-orthodoxe de Sébaste en Palestine, revient sur la rencontre attendue depuis longtemps entre le Pape François et le Patriarche Cyrille, Patriarche de Moscou et de toute la Russie, qui se sont rencontrés le 12 février, 2016, à La Havane à Cuba, presque mille ans après le schisme de 1054. « Les rencontres comme celle de Cuba pavent le chemin d’un amour renforcé, qui doit venir d’abord du cœur de chaque chrétien, car c’est par l’amour que nous pouvons arriver à l’unité. »

⊲ Lire l'article


01/2/2016
Jean Vanier : « Heureux les artisans de paix ! »

« Heureux les artisans de paix ! » Cette Béatitude a retenti avec une revigorante actualité le 27 janvier 2016 grâce à Jean Vanier, fondateur des communautés de l’Arche. Plus de 1.100 personnes étaient venues l’écouter à la grande crypte de Saint-Honoré d’Eylau, à Paris, à l’invitation de l’Office chrétien des personnes handicapées. « Il faut du temps pour aller de la violence à la tendresse. Se désarmer est un chemin d’humilité et c’est un long chemin. Mais la tendresse n’est pas la mièvrerie, c’est une force… »

⊲ Lire l'article


31/1/2016
Marie Dennis : Coprésidente de Pax Christi, globe-trotteuse de la paix

L’Américaine Marie Dennis, coprésidente de Pax Christi International, a reçu le 25 janvier 2016 le prix du public pour la paix, dans la catégorie « artisans de paix et de réconciliation de réputation internationale ». Celui-ci récompense une vie dédiée à la lutte contre la violence et la pauvreté. Elle milite pour le désarmement nucléaire, observe le bon déroulement d’élections au Zimbabwe ou au Mexique, participe à des processus de réconciliation dans des pays anciennement en guerre, sensibilise les jeunes aux bienfaits de la paix mais aussi aux efforts qu’elle requiert.

⊲ Lire l'article


14/1/2016
Archevêque Anastasios d’Albanie : Devenir un apôtre de la paix

Bien connu pour son abord cordial et paisible et pour ses discours stimulants, rien ne semble impossible à cet homme. Il s’est battu face à une multitude de difficultés, notamment une grave maladie et de dures persécutions, et il a été appelé à assumer de nouvelles fonctions à 62 ans : rebâtir l’Église d’Albanie. Il a relevé des ruines l’Église orthodoxe autocéphale d’Albanie et a lancé d’importants programmes dans les domaines de la santé, du développement, de l’assistance, de la culture, de l’écologie et de la consolidation de la paix.

⊲ Lire l'article


02/12/2015
Cardinal Fernando Filoni : La miséricorde est aussi un message pour les musulmans

Une nouvelle espérance pour la paix, le dialogue et la justice : c’est ainsi que le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples, a défini le récent voyage du Pape François en République centrafricaine. « Il y a un droit à la coexistence, qui ne doit pas être intéressée par les éléments de majorité, de minorité, religieuses ou non religieuses, parce que, du point de vue proprement existentiel, religieux, nous sommes tous enfants de Dieu. »

⊲ Lire l'article


20/11/2015
Frère Alois : « La fraternité universelle est le seul chemin d’avenir »

Comment vivre sa foi dans le climat actuel de violence et de peur ? Une semaine après les attentats de Paris et Saint-Denis, Frère Alois, prieur de la communauté œcuménique de Taizé, répond. « Dieu est là, il souffre avec les victimes. C’est à nous d’en être les témoins, en approfondissant la confiance que le Christ nous a donnée et par laquelle il a abattu les frontières entre les humains. Si nous ne voyons pas Dieu ces jours-ci, c’est peut-être que la violence des événements nous rend cette confiance difficile, et que nous nous laissons hypnotiser par la peur… »

⊲ Lire l'article


11/11/2015
Cardinal Kurt Koch : « Il nous faut approfondir notre solidarité »

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a accordé une interview au Conseil œcuménique des Églises, lors du Forum chrétien mondial, à Tirana en Albanie, où 150 dirigeants et représentants de haut niveau de différentes traditions ecclésiales venant de plus de 60 pays se sont retrouvés pour s’écouter mutuellement, apprendre les uns des autres et exprimer leur solidarité avec les Églises et les chrétiennes et chrétiens victimes aujourd’hui de discrimination et de persécution dans le monde.

⊲ Lire l'article


27/10/2015
Cardinal Jean-Louis Tauran : « L’avenir n’est pas de s’entre-tuer mais de voir ce que l’on peut faire ensemble »

Pour la première fois, le pape préside le 28 octobre 2015 une audience générale interreligieuse, à l’occasion des 50 ans de la déclaration conciliaire ouvrant l’Église au dialogue avec les religions non chrétiennes. Pour le journal La Croix, le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, explique le sens à donner à ‘Nostra aetate’ dans un contexte de fortes tensions entre les religions. « Il faut toujours se souvenir que le dialogue interreligieux est un dialogue entre croyants et non entre religions. »

⊲ Lire l'article