25/1/2019

Communiqué final – Coordination pour la Terre Sainte 2019.


  La Coordination pour la Terre Sainte affirme sa solidarité avec tous les chrétiens d’Israël et de Palestine. Notre plaidoyer pour une paix juste s’enracine dans un pèlerinage annuel pour rencontrer nos frères et sœurs, les écouter et témoigner des défis qu’ils affrontent. Cette année, notre point d’attention a porté sur ces chrétiens qui vivent […]



 

La Coordination pour la Terre Sainte affirme sa solidarité avec tous les chrétiens d’Israël et de Palestine. Notre plaidoyer pour une paix juste s’enracine dans un pèlerinage annuel pour rencontrer nos frères et sœurs, les écouter et témoigner des défis qu’ils affrontent. Cette année, notre point d’attention a porté sur ces chrétiens qui vivent dans l’Etat d’Israël.

 

 

 

Affirmer notre solidarité avec les Chrétiens d’Israël.

 

A travers notre visite, nous avons fait l’expérience de la manière dont des citoyens israéliens d’horizons très différents peuvent coexister et travailler ensemble au bien commun de leur société. Nous reconnaissons qu’Israël a été fondé sur des principes affirmés d’égalité entre tous ses citoyens. Ceci demande de manière urgente à devenir la réalité vécue.

Les chrétiens israéliens souhaitent vivre comme des citoyens à part entière, avec leurs droits reconnus dans une société plurielle et démocratique. Nous avons vu la contribution essentielle qu’ils apportent, en particulier à travers leurs écoles, hôpitaux, leur implication dans la vie publique et leurs efforts pour construire des ponts entre les différentes religions.

Il est pourtant clair qu’en même temps ils font face à de profondes difficultés dans tous les aspects de leurs vies. Nous avons entendu que, au même titre que tous les autres citoyens arabes palestiniens et les migrants qui vivent en Israël, beaucoup de chrétiens sont eux-mêmes systématiquement victimes de discriminations et marginalisés.

Ceux que nous avons rencontrés ont exprimé des inquiétudes particulières à propos de la Loi sur l’Etat Nation qui a été votée depuis notre dernière visite en Terre Sainte. Les responsables chrétiens locaux ont averti que cette loi crée une « base constitutionnelle et légale pour la discrimination » à l’encontre

des minorités, menaçant les idéaux d’égalité, de justice et de démocratie1. Nous soutenons les chrétiens d’Israël et tous ceux qui luttent contre la discrimination, en accord avec leur appel à protéger le pluralisme du pays.

Puisque nous nous approchons de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous réaffirmons notre solidarité avec toutes les églises ici, et prions pour que les chrétiens puissent travailler plus étroitement ensemble à la poursuite de la justice et de la paix.

 

 

 

La dignité humaine sous l’occupation.

 

Notre délégation s’est aussi rendue en Palestine, où en dépit de la foi et de la résilience des interlocuteurs que nous avons rencontrés, la misère de l’occupation s’est approfondie à cause des coupes sévères du gouvernement américain aux fonds humanitaires.

La santé, l’éducation et les autres services de base pour les réfugiés sont menacés de manière croissante, accentuant les violations de leur dignité humaine fondamentale à l’œuvre. Ceci ne peut pas être ignoré ou toléré.

Nous appelons nos propres gouvernements à aider à combler les besoins croissants auxquels fait face l’Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche Orient (UNRWA), et à redoubler d’efforts en vue d’une solution diplomatique, avec deux Etats démocratiques souverains, Israël et la Palestine, vivant en paix.

 

 

 

Espoir pour l’avenir.

 

Nous sommes un peuple qui croit à la vérité de la Résurrection, et nous avons donc de l’espoir pour l’avenir. Au moment où nous retournons dans nos propres pays, nous redisons les mots du Pape François :

« Croyez toujours dans votre cœur que Dieu est à vos côtés ; il ne vous abandonne jamais ! Ne perdons jamais espoir ! Ne le laissons jamais mourir dans nos cœurs ! »2

Nous admirons nos sœurs et frères de Terre Sainte de ne pas perdre espoir et nous nous confions à la prière, aux pèlerinages et à la solidarité active pour aider à maintenir cet espoir vivant.

 

 

 

 

 

Mgr Declan Lang – Angleterre et Pays de Galles (Président de la Coordination de Terre Sainte)

Mgr Stephen Ackermann – Allemagne

Mgr Stephen Brislin – Afrique du Sud

Mgr Tmothy Broglio – Etats Unis

Mgr Peter Burcher – Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède

Mgr Rodolfo Ceteloni – Italie

Mgr Christopher Chessun – Eglise d’Angleterre

Mgr Michel Dubost – France

Mgr Lionel Gendron – Canada

Mgr Felix Gmur – Suisse

Mgr William Kenney – Angleterre et Pays de Galles

Mgr Alan McGucklan – Irlande

Mgr William Nolan – Ecosse

Mgr José Ornelas Carvalho – Portugal

Mgr Noel Treanor – Irlande