26/9/2015

En Corée du sud, prières pour la paix dans l’église la plus proche de la zone démilitarisée




Séoul – De jeunes chrétiens de différentes confessions – catholiques, protestants et anglicans – se sont rassemblés aux environs de la frontière entre les deux Corées pour prier pour la paix et la réconciliation. Ainsi que l’indique à Fides le Bureau des communications de l’Archidiocèse de Séoul, il s’agit de jeunes proches de la Communauté de Taizé en Corée, qui ont accompli un pèlerinage jusqu’à l’église de Paju – ville située au sud de Panmunjom, sur le 38ème parallèle, à la limite de la zone démilitarisée – invitant des jeunes de toutes les églises chrétiennes et d’autres pays asiatiques à prier pour la paix et la réconciliation de la Corée.

 

« La réconciliation a toujours été la spiritualité de notre communauté » a expliqué le frère Shin Han Yol de Taizé, principal Coordinateur de la manifestation. « Nous prions pour la paix en Corée depuis plus de 40 ans. Depuis 2013, nous avons pensé qu’il aurait été beau d’inviter les jeunes chrétiens à s’unir à notre prière ».

 

« Le pèlerinage – a-t-il ajouté – symbolise un voyage. Il signifie ne pas rester dans notre zone de confort. Il signifie se lever, sortir, être prêts à entreprendre le chemin de la réconciliation ».

 

Outre les jeunes coréens, ont également participé à la rencontre 200 jeunes provenant de Hong Kong, de Taiwan, du Vietnam et du Myanmar. « Au travers de la prière, la communauté espère construire des ponts entre différentes religions et différents pays ». « Notre espérance – a conclu le frère Shin Han Yol – est de prier avec nos frères et sœurs en Corée du Nord ».

 

 

 

© Source : Agence Fides. 26/09/2015