04/12/2015

En France, l’enseignement catholique veut renforcer le dialogue interreligieux


Le secrétariat général de l’enseignement catholique et l’association Coexister, mouvement interreligieux promouvant la « coexistence active », ont renforcé leur coopération mercredi 2 décembre 2015 à travers la signature d’une convention-cadre. Ce texte entérine un travail commun entamé il y a deux ans. Des membres du mouvement interviennent en effet régulièrement dans les établissements scolaires, afin de développer le dialogue interculturel et interreligieux dans l’école.



La signature d’un accord, la semaine dernière, entre les dirigeants de l’enseignement catholique et l’association Coexister marque la volonté de promouvoir ce thème dans les écoles catholiques.

 

Le secrétariat général de l’enseignement catholique et l’association Coexister, mouvement interreligieux promouvant la « coexistence active », ont renforcé leur coopération mercredi 2 décembre à travers la signature d’une convention-cadre. Ce texte entérine un travail commun entamé il y a deux ans. Des membres du mouvement interviennent en effet régulièrement dans les établissements scolaires.

 

Depuis octobre, ils ont par exemple mené une quarantaine d’interventions, majoritairement dans des lycées, dont 90 % dans des établissements catholiques. Des réunions d’une ou deux heures au cours desquelles trois jeunes de convictions différentes livrent un témoignage aux élèves, avant de les inciter à livrer leurs « idées reçues » sur la religion. « Puis nous déconstruisons ensemble les préjugés », explique Emmanuel Michel, le délégué général de l’association.

 

« Comment continuer à proposer notre projet dans un contexte de pluralisme religieux ? » 

 

Mais au-delà des formations existantes, la signature de ce texte s’inscrit dans la perspective d’une démarche entamée de longue date par l’enseignement catholique. Depuis deux ans, un groupe de travail sur le « dialogue interculturel et interreligieux dans l’école catholique » rassemble en effet une dizaine de personnes.

 

« En 2013, la congrégation pontificale pour l’éducation catholique a publié un texte intitulé “Éduquer au dialogue interculturel dans l’école catholique” », explique le coordinateur de cette réflexion, Joseph ­Herveau, également responsable national de l’animation pastorale pour l’enseignement catholique. « Cela nous a poussés à poursuivre notre travail, qui avait déjà été entamé lorsque nous avions créé un groupe pour réfléchir à la présence de musulmans dans nos écoles catholiques. »

 

En avril, cette petite commission proposera une boîte à outils pour l’interreligieux. « La question de fond est la suivante : comment continuer à proposer notre projet, c’est-à-dire l’école que l’Église propose à tous, dans un contexte de pluralisme religieux ? », résume Joseph Herveau. Le texte publié au printemps aura pour but de répondre à cette question, et devrait comprendre des pistes concrètes pour mettre en œuvre ce dialogue dans les écoles.

 

 

 

Loup Besmond de Senneville

© Source : La Croix. 4 décembre 2015 Crédit photo : Sollicités par l’établissement St-Erembert, à St-Germain-en-Laye (78),  des jeunes de l’association interreligieuse Coexister vont à  la rencontre d’élèves de seconde professionnelle. 15 janvier 2015. © Corinne SIMON/CIRIC/