20/9/2014

En Inde, un appel en faveur de la liberté religieuse des dalits




Appel du Secrétaire de la Commission Justice, Paix et Développement

de la Conférence épiscopale indienne

 

 

Bhopal – « Il est urgent de protéger le droit des dalits de professer et de pratiquer leur propre religion au Madhya Pradesh ». Tel est l’appel éploré parvenu à Fides en provenance du Secrétaire de la Commission Justice, Paix et Développement de la Conférence épiscopale indienne, le Père Charles Irudayam. Ce dernier explique à Fides : « Les dalits du district de Shivpuri, au Madhya Pradesh (dans le centre du subcontinent) n’ont pas de liberté. Lorsqu’ils prétendent en disposer, ils sont traités comme des criminels. Leur vie est un véritable esclavage. Il s’agit d’un affront pour toute société civilisée. Il faut restaurer les libertés fondamentales des dalits et leur garantir une vie digne car ils sont des citoyens indiens comme les autres ».

 

La Commission Justice, Paix et Développement de la Conférence épiscopale indienne a envoyé une lettre aux Commissions nationales pour les Minorités et pour les droits fondamentaux, demandant une intervention urgente. Le Père Irudayam signale « de graves violations des droits et des libertés fondamentales. Les dalits qui déclarent vouloir se convertir à l’islam ou au Christianisme sont agressés et soumis de force à des rites de purification pour retourner à l’hindouisme. La communauté, outre à l’ignominie du fait d’être intouchable, subit de lourdes coercitions et intimidations de la part des groupes extrémistes hindous, qui empêchent d’embrasser une foi de son choix ».

 

La Commission demande au gouvernement et aux organes préposés d’intervenir immédiatement afin de garantir la vie des dalits et de protéger leur liberté de changer de foi et de professer et pratiquer leur religion.

 

 

 

© Source : Agence Fides. 20 septembre 2014