17/10/2015

En Inde, un engagement contre la violence à l’encontre des femmes




Engagement des franciscains contre la violence à l’encontre des femmes

 
 

Bhopal – Un programme en dix points visant à lutter contre toute forme de violence sur les femmes, phénomène endémique en Inde, représente l’engagement des franciscains indiens réunis au sein de l’Association des Familles franciscaines de l’Inde (AFFI), qui comprend les ordres religieux masculins, féminins et laïcs se référant à la spiritualité de Saint François d’Assise.

 

Ainsi que le communique à Fides le Père Père Nithiya Sagayma, OFM Cap., Coordinateur national de l’AFFI, « il existe de nombreuses congrégations franciscaines engagées dans le domaine de l’éducation, de la défense et du développement des femmes » et cet engagement « s’insère dans la pleine implication des Familles franciscaines en vue de la promotion des déshérités et des marginalisés, afin des restituer des conditions de vie dignes à chaque être humain ».

 

Les délégués de l’AFFI, qui se sont réunis ces jours derniers à Bhopal, dans l’Etat du Madhya Pradesh, ont affronté le thème délicat des abus contre les femmes en Inde, notant la nécessité d’une réponse adaptée.

 

L’assemblée a élaboré un document en dix points qui annonce l’intention des franciscains de combattre des pratiques telles que l’avortement sélectif, l’infanticide féminin, les abus sexuels sur les fillettes, les mariages de fillettes, le travail des mineurs, la violence domestique à l’encontre des femmes, le harcèlement sexuel sur le lieu de travail et le trafic de femmes et d’enfants.

 

L’AFFI agira en collaboration avec d’autres Congrégations religieuses, des institutions civiles et des groupes interreligieux, ONG, associations, centres cultuels, en lançant des programmes de sensibilisation au plan culturel et social et, dans le même temps, en promouvant des projets et initiatives concrets d’assistance et de réhabilitation au profit de fillettes et de jeunes filles victimes de violences.

 

 

 

© Source : Agence Fides. 17/10/2015