24/7/2015

En République Dominicaine, il faut travailler sur la prévention afin de mettre fin à la violence




Santo Domingo – Le Président de la Conférence épiscopale dominicaine, S.Exc. Mgr Gregorio Nicanor Peña Rodríguez, a proposé de travailler d’urgence dans le domaine de la prévention afin de freiner l’augmentation du nombre des actes de criminalité et de violence.

 

L’Evêque de Nuestra Señora de la Altagracia en Higüey reconnaît que les autorités ont déjà travaillé sur cet aspect mais il regrette que, souvent, les interventions n’aient lieu qu’après les faits. Il note en outre que lorsque existe une prévention de la part des autorités gouvernementales au travers d’actions concrètes de la police et des militaires, la criminalité ne trouve pas d’espace pour agir.

 

« Si nous parvenons à articuler les programmes et les activités de formation destinés aux jeunes au travers des écoles, des groupes, de la famille et de la société civile en général, nous pouvons éviter que ces maux sociaux se pérénisent » a-t-il déclaré au cours de la célébration du X° anniversaire de la consécration épiscopale de S.Exc. Mgr Julio Cesar Amaro Corniel, Evêque de Puerto Plata.

 

La voix de Mgr Peña Rodríguez s’unit à celle d’autres secteurs de la société dominicaine qui ont déjà demandé l’intervention des autorités afin de mettre un terme à la violence et à la criminalité qui ont augmenté de manière importante en République dominicaine et dont les protagonistes sont en majorité les jeunes.

 

Le 26 juin dernier, le Président de la République dominicaine a participé à la rencontre internationale du SICA (Système d’Intégration d’Amérique centrale), où il a fait état de la violence causée par les groupes de la criminalité organisée en Amérique centrale et a demandé aux autres pays de la région de « travailler ensemble » pour affronter définitivement les problèmes de la violence et de l’insécurité.

 

 

 

© Source : Agence Fides. 24/07/2015