27/2/2017

Festival Palestine en vue


« EXILS » منافٍ TROISIÈME ÉDITION DU FESTIVAL « PALESTINE EN VUE » 2017 – FESTIVAL RÉGIONAL DU FILM PALESTINIEN



FESTIVAL « PALESTINE EN VUE »

5 AU 14 AVRIL 2017

 

 

erap

festival palestine en vue

 

 

 

découvrez le programme ici

 

 

 

EXILS – منافٍ

 

Le festival « Palestine En Vue » 2017 se déroulera du mercredi 5 au 14 avril dans de nombreuses villes de la région Auvergne Rhône-Alpes

 

 

L’objet du festival est de présenter dans sa diversité le cinéma palestinien dans la région Auvergne Rhône-Alpes, après celui de « la femme palestinienne » en 2016, c’est cette année le thème de l’exil qui regroupera la sélection.

« Exilé.e », « réfugié.e », « déplacé.e », désignent souvent les mêmes personnes à des moments différents de leur vie, contraintes à vivre en dehors de leur territoire, à l’intérieur ou à l’extérieur de leur patrie, à cause de la guerre ou d’une oppression politique. Il n’y a pas un « exil » mais des « exilS » rattachés chacun à une histoire singulière ou collective, mais tous profondément injustes et douloureux, retracés dans les films du festival Palestine en Vue 2017 (dans une prison, dans son propre pays, dans un camp de réfugiés, à l’étranger…).

 

- Voici la bande annonce vidéo du festival : Youtube :Bande annonce

 

 

- Voici la bande annonce vidéo du festival : DailyMotion :Bande annonce

 

 

 

 

 

La soirée d’ouverture pour l’agglomération lyonnaise aura lieu au cinéma Comoedia le mercredi 5 avril

 

 

 

 

HANY ABU-ASSAD : réalisateur Neerlando-Palestinien né à Nazareth. 

-OMAR

A l’image de cette course poursuite dans les rues défoncées de Gaza, est un film qui tient le spectateur en haleine. C’est l’histoire de trois copains palestiniens qui décident de créer leur propre cellule de résistance.



Bande annonce

 

 

KHALED SOLIMAN AL NASSIRY

Moi, je suis avec la mariée

Un cortège nuptial en voyage entre Milan et Stockholm. 3 000 kilomètres en quatre jours, entre le 14 et le 18 novembre 2013. En réalité, le mariage n’en est pas un : les mariés sont des amis des réalisateurs et parmi les invités se trouvent cinq palestiniens et syriens fuyant leurs pays respectifs.

 

Bande annonce

 

 

 

 

RASHID MASHARAWI : Réalisateur palestinien né à Gaza

-  «  Haïfa » 1996 75’ fiction format 35mm INDISPONIBLE EN FRANCE

Haifa, qui tire son surnom de sa ville bien aimée, va et vient dans un camp de réfugiés palestinien. Bien qu’étant le fou du village, il est le seul à savoir beaucoup de choses. Il est proche de la famille d’Abu Said, un ancien policier qui attend beaucoup des changements politiques.

 

 

-« Letters from Yarmouk » 2014 – 58’ Documentaire

La caméra de Niraz, un jeune habi­tant du camp de réfugiés de Yarmouk, scrute l’itinéraire du drame humani­taire vécu par les habitants du camp depuis le déclenchement de la guerre syrienne. Avec ses quelques 500 000 habitants, ce camp, situé à 8 kilo­mètres de la capitale syrienne, est considéré comme le plus grand regroupement de réfugiés palesti­niens.

 

Bande annonce

 

 

 

-« Palestine stéréo » 2013 Fiction

Sami, un jeune Palestinien de 30 ans et son frère aîné Milad, connu sous le nom de « Stereo », décident d’immigrer de la Palestine en Australie. Au rythme de leur pérégrination, le film relate l’absurdité de la vie en Palestine, en brossant avec dérision et sans complaisance un tableau de situations à la fois cocasses et désespérées…

 

Bande annonce

 

 

 

-« L’attente » 2006 1h30 drame

Le réalisateur Ahmad accepte une mission confiée par le directeur du futur Théâtre national de Palestine. Il doit organiser des auditions dans les camps de réfugiés palestiniens pour trouver ceux qui constitueront la troupe nationale.

 

Bande annonce

 

 

 

AMBER FARES

Documentaire

-Speed sisters>

The speed sisters

Les Speed sisters sont la première équipe de course automobile entièrement féminine au Moyen-Orient. Elles défraient la chronique sur des pistes de course improvisées entre checkpoints, blocs de béton et terrain d’entraînement militaire. Les courses offrent une pause bienvenue dans les pressions et incertitudes de l’occupation militaire israélienne.

 

Bande annonce

 

 

 

MAI MASRI : Palestinienne née en Jordanie

« 3000 nuits » 2015 105’

Layal, une institutrice palestinienne, jeune mariée, donne naissance à un petit garçon dans une prison israélienne. Elle trouve dans sa relation avec les autres prisonnières, palestiniennes et israéliennes, l’espace et le temps nécessaires pour réfléchir, s’assumer et devenir une jeune femme.

 

Bande annonce

 

 

 

ALAA ASHKAR

-On récolte ce que l’on sème

Le film est disponible ! (information du 21 février 2017)

 

– SALIM ABU JABAL

Roshmia 2015 doc 1h10

Un vieux couple de Palestiniens est engagé dans un bras de fer final avec les autorités israéliennes, pour conserver et protéger son mode de vie à Roshmia, la dernière vallée naturelle de Haïfa. Youssef et sa femme Amna, qui a des origines tziganes, ont vécu une vie sereine, seuls dans une cabane depuis 1956 et ce, jusqu’à leurs quatre-vingts ans, bien loin de la clameur de la vie moderne.

 

Bande annonce

 

 

 

 

ULA TABARI

Enquête personnelle (Documentaire 2002, 90mn)

Comment vivre en tant que Palestinien.ne avec la carte d’identité de l’État juif israélien, tout en portant l’histoire, l’appartenance et les rêves palestiniens ? « Pour l’histoire juive, bien sûr, on peut revenir en arrière, et même des milliers d’années. Moi par contre, je n’ai même pas le droit de demander l’histoire de mon grand-père, qui était là il y a 50 ans »

 

 

MOHAMMAD BAKRI

-Jenin Jenin (Documentaire 2002, 54mn)

En avril 2002, l’armée israélienne lance l’opération Remparts et réoccupe toute la Cisjordanie. Le camp de réfugiés de Jénine est envahi et son accès totalement interdit. Mohammed Bakri décide d’entrer malgré tout dans le camp pour interroger les habitants. Le film est censuré. Trois ans plus tard la Cour suprême israélienne annulera l’interdiction de projection du film.

 

Bande annonce

 

 

 

 

 

-Depuis que tu n’es plus là (Documentaire 2005, 58mn)

Mohammed Bakri se rend sur la tombe de son ami et mentor, l’écrivain palestinien et membre de la Knesset Emil Habibi. Dans ce moment intime, il tente de lui résumer les changements aussi bien personnels que politiques qui se sont produits en Israël et en Palestine depuis sa mort. Riche en archives et extraits de films personnels, Depuis que tu n’es plus là est comme une lettre très personnelle à un ami éloigné

 

 

MAYSALOUN HAMOUD

« Je danserai si je veux« 

Les aventures de Mouna Hawa, Sana Jammelieh et Shaden Kanboura trois jeunes filles Palestiniennes à Tel-Aviv.

Le film prend le contre-pied des contes de fées, en tirant le portrait d’une génération qui ne s’excusera pas d’exister. Une histoire d’amitié entre filles électrique et pulsionnelle.

Sortie : 29 mars en France.

Paname Distribution :

 

Bande annonce

 

 

 

 

 

RUBRIQUE « REGARD SUR LA PALESTINE »

(dans cette rubrique nous proposons à titre exceptionnel des films qui, bien que n’étant pas palestiniens, par leur actualité ou leur thème trouvent leur place dans le festival)

ALEXANDRA DOLLS

Derrière les fronts Documentaire 2016

 

 

Bande annonce

 

 
 
 
Télécharger la plaquette du festival recto et verso
 
⊲ Télécharger : festivalpev2017-1-4b-leger
⊲ Télécharger : festivalpev2017-2-3-leger