30/3/2012

Islam Awareness Week : les musulmans britanniques subliment les différences


Qu’est-ce que l’amour pour vous ? Pendant la semaine de sensibilisation à l’islam au Royaume-Uni, les musulmans ont invité les personnes de toutes confessions à répondre à cette question et, ce faisant, à créer des passerelles de compréhension, explique Mubashir Khan, coordinateur national de cette initiative. L’amour peut-il réellement rassembler, traverser les frontières et faire tomber les barrières ? On se croirait dans un conte de fées ou au cinéma. Pourtant, c’est exactement ce qui s’est passé, il y a peu, dans un petit coin de Londres.



Londres – L’amour peut-il réellement rassembler, traverser les frontières et faire tomber les barrières ? On se croirait dans un conte de fées ou au cinéma. Pourtant, c’est exactement ce qui s’est passé, il y a peu, dans un petit coin de Londres.

 

Dans un restaurant indien à la mode qui fut autrefois un pub, des gens de confessions et d’origines différentes se sont réunis pour célébrer cette drôle de chose que l’on appelle l’amour. La soirée était organisée par la Société islamique de Grande-Bretagne en collaboration avec le Forum islamo-chrétien pour officialiser le début de la 19ème édition de la semaine de sensibilisation à l’islam (Islam Awareness Week), qui s’est tenue du 12 au 18 mars 2012.

 

Chaque année, depuis dix-neuf ans, la semaine de sensibilisation à l’islam (Islam Awareness Week) est l’occasion pour tous les habitants du Royaume-Uni de se rencontrer, de manger, d’écouter et de mieux se comprendre les uns les autres. Les organisateurs de ladite semaine choisissent un thème intéressant les personnes de toutes confessions (ex: s’occuper de ses voisins; célébrer le meilleur du Royaume-Uni ou commémorer le patrimoine commun). Cette année, le thème portait sur l’amour.

 

Lors de la manifestation de lancement, des intervenants juifs, chrétiens et musulmans ont expliqué le caractère central de l’amour dans leur enseignement religieux. Dans la tradition juive, le monde repose sur trois éléments: la Torah (loi), Avodah (prière) et Gemilut chasadim (actes d’affection). Jésus a enseigné à ses disciples d’aimer Dieu et son prochain comme soi-même. Dans l’islam, l’amour est au coeur de la religion. C’est la base de la relation avec Dieu; c’est le fondement des relations avec les êtres humains et tout ce que Dieu a créé.

 

L’amour de Dieu et l’amour de son prochain sont les deux commandements qui sont devenus les sujets principaux de la lettre ouverte adressée par les érudits musulmans à leurs homologues chrétiens en 2007. Elle est connue sous le nom de Common Word Initiative. Décrite par l’un des intervenants de la manifestation londonienne comme une ”lettre d’amour” destinée aux chrétiens du monde entier, elle invite les individus à se rassembler sur la base de ce qu’ils ont en commun et de ce qui est fondamental pour les deux religions. Il y a à peine quelques mois, l’un des principaux auteurs de ladite lettre, le prince Ghazi bin Muhammad de Jordanie, un professeur de philosophie, a publié un ouvrage intitulé Love in the Holy Quran (L’amour dans le Saint Coran), tiré de sa thèse soutenue à l’université Al-Azhar en Egypte.

 

Le livre et le thème de l’amour ont donné l’occasion aux musulmans d’expliquer ce que l’islam signifie véritablement pour eux. Pour une petite communauté de musulmans britanniques qui d’ordinaire ont un accès limité aux médias traditionnels, des manifestations telles que la cérémonie de lancement qui a eu lieu à Londres sont indispensables pour que la voix des musulmans traditionnels se fasse entendre au-delà de l’hystérie et de la désinformation propagée par les extrémistes de tous bords.

 

Toutefois, les actes peuvent parfois être plus forts que les mots. En conséquence, la semaine ne porte pas seulement sur le dialogue mais aussi sur l’offre de nourriture aux sans abris dans les soupes populaires, la participation à une journée de nettoyage d’une communauté et l’aide apportée à plusieurs types d’événements visant à collecter des fonds pour des oeuvres de charité locales et nationales.

 

Le thème de l’amour a aussi été inspiré par l’effort grandissant de coopération internationale connu sous le nom de Charte de la Compassion, qui connaît un regain important ce mois-ci. C’est la reconnaissance que le principe de compassion est au coeur de toutes les religions, traditions éthiques et spirituelles. Ce principe enjoint les femmes et les hommes du monde entier d’agir pour apaiser les souffrances d’autrui, pour s’assurer que les jeunes reçoivent une information juste et empreinte de respect à l’égard de l’autre et pour cultiver une empathie pour les autres et leurs souffrances – même ceux que l’on considère comme des ennemis.

 

Les manifestations de la semaine dernière représentent une infime partie du travail qui a été réalisé au niveau de la base ces vingt dernières années dans le cadre de la semaine de sensibilisation à l’islam; une semaine rassemblant des personnes qui, hors de ce contexte, n’auraient pas l’occasion de se rencontrer. Ensemble, elles totalisent un millier de petites victoires pour la compassion et le bon sens. C’est ça le pouvoir de l’amour.

 

 

 

Mubashir Khan

 

 

_________

Mubashir Khan a été le coordinateur national de la semaine de sensibilisation à l’islam (Islam Awareness Week) au Royaume-Uni de 2009 à 2012.
 Article écrit pour le Service de Presse de Common Ground (CGNews).



 

 

© Source : Service de Presse de Common Ground (CGNews), 30 Mars 2012, http://www.commongroundnews.org/. Reproduction autorisée.