23/1/2015

Le Conseil œcuménique des Eglises condamne les violentes émeutes à Kinshasa




Le Conseil œcuménique des Églises (COE) et ses Églises membres ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet des émeutes violentes et massives que connaît Kinshasa (République démocratique du Congo) depuis le 19 janvier.

 

La déclaration du COE appelle toutes les parties à la retenue et à engager un dialogue ouvert sur le processus électoral en République démocratique du Congo (RDC).

 

La déclaration a été rendue publique le 22 janvier depuis le siège du COE à Genève (Suisse) par Georges Lemopoulos, secrétaire général intérimaire du COE.

 

Georges Lemopoulos a déclaré : « Nous déplorons les vies perdues et regrettons les arrestations et les violences à l’encontre d’individus protestant dans le cadre des manifestations qui se déroulent dans différents quartiers de la capitale et qui se seraient maintenant propagées à Goma (Nord-Kivu) et Bukavu (Sud-Kivu). »

 

Il a ajouté : « Nous appelons instamment les agents de maintien de l’ordre à ne pas faire un usage excessif de la force à l’encontre de civils non armés et demandons aux manifestants de ne recourir qu’à des moyens non violents de protestation. »

 

Le COE appelle à prier pour la population de la RDC, pour la guérison, la justice et la paix. « Nous prions pour que tous les camps se donnent la main afin de construire un avenir meilleur, fondé sur la justice sociale et la dignité humaine », a dit Georges Lemopoulos. « L’engagement de toutes les parties en faveur de la justice et de la paix est essentiel pour édifier une nation prospère et pacifique. »

 

 

* *  *

Statement of concern over recent protests (against an electoral law)

in the Democratic Republic of Congo

 
 

22 January 2015

 

The World Council of Churches (WCC) and its member churches are deeply concerned by reports of widespread violent demonstrations in Kinshasa since 19 January, and call for restraint on all sides and for open dialogue on the electoral process in the Democratic Republic of the Congo (DRC).

 

We mourn the lives lost and regret the arrests and violence against protesters that have occurred in the context of demonstrations in different areas of the capital, and which are now reported to be spreading to Goma (North Kivu) and Bukavu (South Kivu).

 

We urge law enforcement officers not to use excessive force on unarmed civilians, and appeal to demonstrators to employ only nonviolent means of protest.

 

The demonstrations are in response to a draft electoral law which ties the next parliamentary and presidential elections to the implementation of a general census, which will take several years, thereby allowing President Kabila to extend his term beyond its anticipated conclusion in 2016. We call on the government of the DRC to respect the electoral calendar in accordance with the Constitution.

 

The WCC calls for prayers for the people of DRC, who have suffered decades of internal strife and violence. We pray for a new chapter in the history of the country, in which all sides join hands in building a better future based on social justice and human dignity.

 

God of life, lead the Democratic Republic of Congo to justice and peace.

 

 

Georges Lemopoulos

WCC acting general secretary

 

 

 

Source : © 2015 Conseil œcuménique des Eglises. 22 janvier 2015 (version française le 23 janvier 2015)

Share