19/3/2014

Le pape François plante un “olivier virtuel” pour la paix


Le pape François a planté le 19 mars 2014 le premier ‘olivier virtuel pour la paix’ et c’est lui-même qui l’a annoncé dans un tweet publié en fin de journée : “Un salut au Réseau mondial des écoles pour la Rencontre. Aujourd’hui nous plantons le premier olivier virtuel pour la paix. @infoscholas”. Le Réseau mondial des écoles de Rencontre est un réseau éducatif international entre écoles de toutes sortes et de tous niveaux, pour une solidarité entre les générations et une fraternité scolaire.



Avec le Réseau mondial des écoles de Rencontre

 

 

Le pape François a planté ce 19 mars 2014 le premier « olivier virtuel pour la paix » et c’est lui-même qui l’a annoncé dans un tweet publié en fin de journée : « Un salut au Réseau mondial des écoles pour la Rencontre. Aujourd’hui nous plantons le premier olivier virtuel pour la paix. @infoscholas »

 

Le Réseau mondial des écoles de Rencontre, (Scholas occurentes), est un réseau éducatif international entre écoles de toutes sortes et de tous niveaux, pour une “solidarité entre les générations” et une “fraternité scolaire”. Il a été lancé par l’Académie pontificale des Sciences, le 13 août dernier, en présence de Lionel Messi et de Gianluigi Buffon, capitaines des équipes nationales de football d’Argentine et d’Italie, partenaires de l’initiative.

 

A la suite du geste du pape, les enfants du monde seront invités à planter une « forêt virtuelle de la paix », en dessinant des arbres sur Internet, comme « un message de paix et de rencontre », a expliqué le directeur du Réseau, Enrique Palmeyro. 

 

Ce geste de “l’olivier de la paix” prend ses racines dans le don de jeunes Israéliens et Palestiniens au pape Jean-Paul II, lors de sa visite en Terre Sainte en 2000. Cinq jours plus tard, en communion avec ce geste, Mgr Jorge Mario Bergoglio, a planté un olivier sur la Place de Mai, en face de la cathédrale de Buenos Aires.

 

Le pape Jean-Paul II a renouvelé le geste lors de son voyage en Syrie, lors de son pèlerinage jubilaire sur les pas de Saint-Paul, le 8 mai 2001, à Kuneitra, ville fantôme au pied du Golan, dans l’enceinte d’une église orthodoxe.

 

Le pape Benoît XVI a également fait le geste de planter un olivier avec le président Shimon Peres lors de sa visite à Jérusalem, le 11 mai 2009.

 

 

 

Anne Kurian

© Source : Zenit. 19 mars 2014