06/4/2020

Pax Christi soutient l’appel de Guterres pour un cessez-le-feu mondial


Dans une déclaration signée de ses deux co-présidents (Mgr Marc Stenger et sœur Teresia Wamuyu) et de son conseil de direction mondial, Pax Christi International fait sien l’appel du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, pour que « toutes les parties aux conflits armés dans le monde déposent les armes » et que « seul soit dorénavant mené le combat joint contre le COVID19 ».

Share


Soutiens à un cessez-le-feu mondial : les mots doivent être ...

 

 

Dans une déclaration signée de ses deux co-présidents (Mgr Marc Stenger et sœur Teresia Wamuyu) et de son conseil de direction mondial, Pax Christi International fait sien l’appel du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, pour que « toutes les parties aux conflits armés dans le monde déposent les armes » et que « seul soit dorénavant mené le combat joint contre le COVID19 ».

 

« Nous appuyons sans réserve » l’appel de Guterres, déclare PCI, qui se félicite de ce que plus de 70 Etats, mouvements et organisations y aient répondu positivement bien que « beaucoup de travail reste à faire ».

 

Pax Christi observe pour sa part que beaucoup de ses membres « sont directement éprouvés par la violence, les agressions, la guerre. D’autres sont témoins « d’atteintes aux principes démocratiques, de fermetures de l’espace de libertés, d’attaques croissantes aux libertés fondamentales et aux droits de l’homme ».

 

La pandémie, affirme encore PCI, si elle a prouvé que « les armes nucléaires, les missiles, les fusils, les bombes n’ont pas sauvé l’humanité », nous amène aussi à réfléchir à « ce qui sauvera l’humanité et l’environnement dans cette crise et celles qui suivront : ce sera le comportement beau et évangelique qui consiste à ‘soigner’ ».

 

Les priorités du moment sont le cessez-le-feu et l’accès aux traitements médicaux. PCI exhorte les nations du monde à investir massivement dans les systèmes de santé, le logement, les réseaux sociaux résilients, la musique, les arts « afin de protéger la population mondiale et les vies de toute la création de Dieu qui continue de nous nourrir ». Mais surtout PCI formule l’espoir qu’« un cessez-le-feu ouvrira un temps où la confiance sera rétablie à brève échéance entre les parties aux conflits de petite intensité et à plus long terme entre les parties aux conflits de forte intensité ». Pour cela un appel est lancé à « éviter le reprendre l’escalade des conflits après la trève, arrêter de vendre des armes aux belligérants, soutenir les organisations vouées à la paix et la non-violence ».

 

« Que notre monde chéri se redessine après cette crise, conclut l’appel de PCI, que les peuples de tous les continents poursuivent leur engagement pour un monde non-violent, qui adopte la solidarité, la générosité, la compassion, la pitié et l’affection aimante dans chaque éventualité ».

 

Pax Christi France fait entièrement sienne cette déclaration.

 

 

Lire la déclaration de Pax Christi International

 

 

Share