23/9/2015

Réfugiés de Calais : appel catholique et anglican à la générosité


Publié le 19 septembre 2015, un message commun de dirigeants des Églises chrétiennes des deux côtés de la Manche invite à créer un climat d’accueil des réfugiés et à combattre les peurs et les préjugés. Ils encouragent les gens de toutes les confessions et sans confession à créer un climat d’accueil pour les réfugiés. “Ces hommes, femmes et enfants vulnérables partagent notre humanité commune et tout le monde peut les aider à vivre dans la dignité et à contribuer à la société civile…”



Des deux côtés de la Manche, des évêques publient une déclaration invitant les chrétiens à se montrer solidaires avec les réfugiés.

 

Ils ont signé un document, samedi 19 septembre, lors du rassemblement « Refugee Welcome » de Calais, rapporte l’agence Independent Catholic News (ICN).

 

Mgr Peter Smith, archevêque de Southwark et vice-président des évêques catholiques anglais, Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d’Arras, et le Dr Trevor Willmott, évêque anglican de Douvres, ont signé une déclaration commune sur la situation des réfugiés. Ils encouragent « les gens de toutes les confessions et sans confession » (…) « à créer un climat d’accueil » pour les réfugiés.

 

« Ces hommes, femmes et enfants vulnérables partagent notre humanité commune et tout le monde peut les aider à vivre dans la dignité et à contribuer à la société civile », dit le message. Les évêques « répètent » leur « appel » (…) « à répondre à la crise croissante en montrant de la générosité à ceux qui sont exilés de leur patrie ».

 

« Nous tenons à contredire les mythes qui conduisent à la peur et aux préjugés et à inciter nos politiciens à envisager de nouvelles politiques qui vont au-delà d’une simple fermeture des frontières et d’un emploi d’un nombre accru de personnels de sécurité », soulignent les évêques. Ils espèrent être « rejoints en cela par tous ceux qui se rassemblent dans des lieux de culte le long des frontières des nations européennes ».

 

Lors du rassemblement « Refugee Welcome », les pasteurs ont visité le camp de réfugiés : « C’est très triste. Les gens vivent ici dans de très mauvaises conditions, a dit Mgr Peter Smith au correspondant de l’ICN. J’ai entendu des témoignages terribles d’un chrétien et d’un musulman dont les proches avaient été tués à cause de leur foi. Mais j’ai été aussi encouragé en voyant des gens pleins d’espoir, aidant les uns et les autres et recevant ici de l’aide des bénévoles. »

 

 

 

© Source : Zenit. 23 septembre 2015