01/4/2017

Sainte Julia


Ste Julia 8 avril



 

 

Sainte Julia Billiart

(✝ 1816)

 

 

maxresdefault

 

 

 

 

Née le 12 juillet , à Cuvilly, un village au nord de Compiègne (en France), Julie est la sixième des sept enfants de Jean-François Billiart et Marie Debraine. A l’âge de sept ans, elle connaissait son catéchisme par cœur et prenait plaisir à réunir d’autres enfants autour d’elle pour le leur faire réciter. Pour le reste, son éducation se limite à des rudiments d’alphabétisation acquis à l’école de village tenue par son oncle, Thibault Guilbert. Mais en matière spirituelle elle montre une telle dévotion et maturité que le curé, le père Dangicourt, n’hésite pas à l’autoriser à faire sa première communion et recevoir la confirmation à l’âge de 9 ans. Elle fait un  cinq ans plus tard.

 

 

A vingt-trois ans (1774) Julie Billiart subit un grave choc nerveux, causé par un coup de pistolet tiré sur son père par un ennemi inconnu (sans doute un rival en affaires commerciales). Cela entraîne une grave maladie qu’elle supporte avec courage. Huit ans plus tard (1782) , nouvelle épreuve physique. Julie est victime d’une épidémie. Mal soignée par le médecin de village (qui lui fait de nombreuses saignées aux pieds) elle reste paralysée des membres inférieurs.

 

 

Les années qui suivent, elle reste confinée à son lit et est frappée d’incapacité partielle pendant 22 ans. Elle reçoit quotidiennement la sainte communion et peut laisser libre cours à son inclination pour la prière: elle y passe plusieurs heures par jour. Cependant, jamais fermée sur elle-même, elle rend service à l’église paroissiale en confectionnant du linge d’autel. Surtout elle continue à domicile la catéchisation des enfants du village qu’elle rassemble autour de son lit, en accordant une attention particulière à ceux qui se préparent à leur première communion.