non-violence



01/6/2012
La lutte palestinienne non-violente prend une nouvelle dimension

L’auteur palestinien Dawoud Abu Lebdeh, gestionnaire de projets au Centre pour la démocratie et la non-violence, souligne l’importance de l’aboutissement des négociations entre les grévistes de la faim palestiniens et les autorités israéliennes pour l’avenir du mouvement non-violent palestinien et pour la solution à deux Etats. Un retour à la violence compromettrait tout le travail accompli dans le cadre de l’Autorité palestinienne pour renforcer l’économie et mettre en place une infrastructure politique en vue de la construction d’un futur Etat.

Share
⊲ Lire l'article


26/9/2011
En Syrie, jeûner et prier pour la paix et la réconciliation

Huit jours de jeûne, de prière et de sakina (paix de l’âme inspirée par Dieu), pour implorer de Dieu, le Très-Haut, Père des Miséricordes, la grâce de la réconciliation : c’est ce que propose la communauté du monastère de Deir Mar Musa al-Habashi, à tous les citoyens et citoyennes de Syrie, du 23 au 30 septembre 2011. En effet, six mois après le début des contestations contre le régime, la tension reste très vive sur tout le territoire. Ce combat spirituel doit être effectué sur la base d’un choix commun pour la non-violence.

Share
⊲ Lire l'article


21/12/2007
Jésus est-il un modèle de non-violence ?

Le Christ a subi la violence sans y répondre, tout en luttant contre les injustices. La non-violence évangélique n’exclut ni les conflits ni la ‘sainte colère’, mais ne porte pas atteinte à la vie. Dans l’Évangile, Jésus va toujours plus loin. Non seulement il faut tendre l’autre joue, mais en plus, il faut aimer ses ennemis. “Vous avez entendu qu’il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi’. Eh bien ! moi je vous dis : aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs.” Mais alors Jésus est-il donc vraiment non-violent ?

Share
⊲ Lire l'article