nucléaire



27/10/2015
Le « non » du Saint-Siège à la dissuasion nucléaire

Mgr Bernardito Auza, l’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des nations unies, est intervenu à New York au sujet du désarmement nucléaire le 16 octobre 2015 devant le Premier comité de la 70e Session de l’Assemblée générale des Nations unies, et le 22 octobre 2015 devant le Premier comité de la 70e Session de l’Assemblée générale sur le point 97b de l’ordre du jour. Le Saint-Siège plaide à l’ONU pour que l’on travaille sans se lasser à éviter la guerre entre les nations et entre les peuples.

⊲ Lire l'article


30/9/2015
Appel du Vatican à ratifier le Traité d’interdiction des essais nucléaires

Le 29 septembre 2015, Paul Gallagher, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, est intervenu à New York lors de la IXe Conférence sur la facilitation de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. « L’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires agira comme une pierre angulaire dans la fondation d’une structure mondiale qui soutient un monde exempt d’armes nucléaires et garantit une sécurité coopérative basée sur une éthique de la responsabilité. »

⊲ Lire l'article


16/9/2015
Le Saint-Siège en faveur d’un monde sans armes nucléaires

Dans une déclaration prononcée à Vienne le lundi 14 septembre 2015, lors de la 59° Conférence générale de l’AIEA, l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique, le Secrétaire pour les Relations avec les États, Mgr Paul Richard Gallagher, a affirmé que le Vatican évalue positivement l’accord de l’Iran avec les 5+1, car la manière de résoudre les disputes et de surmonter les difficultés devrait toujours être celle du dialogue et de la négociation.

⊲ Lire l'article


25/5/2015
L’Eglise prend position en faveur de l’interdiction des armes nucléaires

Deux textes ont été publiés à l’occasion de la réunion de la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires qui s’est achevée le 22 mai à New York.

⊲ Lire l'article


12/5/2015
« Mieux vaut un dollar pour le développement qu’un dollar pour les armes nucléaires »

Mgr Auza est intervenu lors du congrès ‘De la dissuasion nucléaire au désarmement : l’évolution des perspectives catholiques’, qui a eu lieu le 7 mai 2015, dans le cadre de la 9e conférence de révision du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. Malgré les réductions substantielles des stocks d’armes nucléaires de la part de certains États, le Saint-Siège souligne l’absence de progrès quant au désarmement, qui était un engagement des parties signataires du TNP. Il note plutôt un potentiel pour la prolifération des armes nucléaires.

⊲ Lire l'article


11/5/2015
Le prix du sang

Notre stratégie de défense nucléaire s’appuie sur des décisions prises par le général de Gaulle en 1945. Ses principes sont clairs. Pointer nos armes atomiques sur de grandes villes de l’agresseur potentiel. Cette terrible menace dite chez nous du faible au fort a peut-être contribué à éviter le déclenchement d’une apocalypse épouvantable. Aujourd’hui le spectre d’une guerre nucléaire s’est heureusement éloigné. Les grandes puissances en ont d’ailleurs tenu compte en signant des traités de non prolifération[..]

⊲ Lire l'article


07/5/2015
À l’ONU, une initiative interreligieuse appelle 191 États à interdire les armes nucléaires

Un appel à interdire les armes nucléaires a été lancé par les représentants d’une cinquantaine d’organisations issues des traditions chrétienne, bouddhiste, musulmane et juive lors de la séance d’interventions de la société civile à la 9e conférence d’examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui se tient depuis le 27 avril et jusqu’au 22 mai à New York aux États-Unis. Les signataires disent s’engager à faire en sorte que leurs communautés religieuses soient davantage conscientes de la nature inhumaine des armes nucléaires.

⊲ Lire l'article


25/3/2015
La France réticente aux processus de désarmement nucléaire ?

La commission Justice et Paix, une structure reliée à l’épiscopat français, propose une réflexion sur le thème de la dissuasion nucléaire, qui reste un pilier de la politique française de défense mais pose encore de graves questions éthiques. Le document est signé par Michel Drain, chercheur associé à l’IFRI (Institut Français des Relations Internationales), ancien secrétaire de la commission de la Défense au sein de l’Assemblée nationale et membre de la commission ‘Désarmement’ de Pax Christi France.

⊲ Lire l'article


12/12/2014
La dissuasion nucléaire est indigne de l’avenir de l’humanité

Mgr Silvano M. Tomasi, représentant permanent du Saint-Siège aux Nations Unies à Genève, a pris la parole lors de la Conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires, organisée les 8 et 9 décembre 2014, à Vienne, en Autriche. Une éthique fondée sur la menace de la destruction mutuelle n’est pas digne des générations futures, affirme le Saint-Siège en plaidant pour un monde sans armes nucléaires. Les armes nucléaires sont un problème mondial qui affecte tous les États, les générations futures et l’ensemble de la planète…

⊲ Lire l'article


31/10/2014
Le Laser Mégajoule de simulation nucléaire est devenu opérationnel

Le 23 octobre 2014, Le Premier Ministre, Manuel Valls, a déclenché la première expérience de simulation d’un tir d’arme nucléaire au Laser Mégajoule (LMJ) du CESTA (Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine) situé sur la commune de Barp (Gironde). Le Laser Mégajoule doit permettre de simuler des essais nucléaires afin de maintenir la force de dissuasion française en état opérationnel, c’est-à-dire, en clair, de la développer. Cet événement n’est pas une surprise.[…]

⊲ Lire l'article


23/9/2014
Dire non à la prolifération des armes nucléaires

Lundi 22 septembre 2014 à Vienne en Autriche, le Sous Secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les états a pris part à la 58 Conférence générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique. Dans son intervention, il a estimé que les actions de cette institution contribuent au véritable développement de l’homme et favorisent la paix et la prospérité mondiale. Il a rappelé que la prévention de la prolifération des armes nucléaires est capitale pour l’humanité.

⊲ Lire l'article


24/2/2014
Désarmement nucléaire : Pax Christi et Justice et Paix veulent relancer le débat

« La protection, la dissuasion, l’intervention. » Trois priorités de la stratégie de défense française qui se « renforcent mutuellement », qui « ne sont pas dissociables », déclarait François Hollande le 29 avril 2013 en rendant public le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale qui fixe les orientations stratégiques des quinze prochaines années. Le président de la République affirmait ainsi son choix de continuer à faire de la dissuasion nucléaire un axe central de la politique de défense de la France. […]

⊲ Lire l'article


20/2/2014
La conférence du Mexique marque un tournant vers l’interdiction des armes nucléaires

Communiqué de l’ICAN France du 18 février 2014

⊲ Lire l'article


09/3/2013
Les Eglises chrétiennes de Corée réaffirment leur volonté de paix

Suite aux sanctions votée par le Conseil de sécurité de l’ONU le 7 mars 2013 en réaction au troisième essai nucléaire de la Corée du Nord, Pyongyang a dénoncé dès le lendemain le pacte de non-agression entre les deux Corées et menacé Séoul et ses alliés de guerre nucléaire. Les Eglises protestantes comme catholique de Corée du Sud, réaffirment quant à elles que la seule issue pour sortir de l’impasse reste le dialogue et la dénucléarisation de la péninsule. Cet objectif doit être atteint de manière pacifique.

⊲ Lire l'article


06/3/2013
Appel en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne

A quelques jours de l’entrée en fonctions du nouveau Président sud-coréen, Park Geun-hye, l’archevêque de Séoul a lancé un appel pour promouvoir le dialogue dans la péninsule coréenne. L’Eglise catholique propose de dénucléariser la péninsule coréenne et cet objectif doit être atteint de manière pacifique. En effet, par cette dénucléarisation souhaitée, l’aspect le plus important des relations entre les deux Corées est la construction d’une confiance réciproque afin de prévenir de nouveaux conflits.

⊲ Lire l'article