ONU



25/9/2015
Pape François aux Etats-Unis : « Préserver les générations futures du fléau de la guerre » – La paix, thème central du discours à l’ONU

Le 25 septembre 2015, le pape François s’est adressé à la 70e Assemblée des Nations Unies à New York, invitant avec des mots forts chaque nation et chaque responsable politique à prendre leurs responsabilités pour la « sauvegarde de la maison commune ». Le Pape a livré une leçon de géopolitique telle que le conçoit le Saint-Siège, en donnant les clés pour une coopération internationale au service de la justice et de la dignité humaine. Il a rendu hommage à l’action de l’ONU, invitant à préserver les générations futures du fléau de la guerre.

⊲ Lire l'article


25/9/2015
Pape François aux Etats-Unis : Un hommage au travail du personnel de l’ONU, à travailler dans et pour la paix

Le 25 septembre 2015, quelques minutes avant de prononcer son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le Pape François a prononcé une courte allocution afin de saluer le personnel travaillant à l’ONU, les a encourageant dans leur travail pour la justice et la paix : « Soyez proches les uns des autres, respectez-vous les uns les autres, et donnez ainsi corps entre vous à l’idéal de cette Organisation d’une famille humaine unie, vivant en harmonie, travaillant non seulement pour la paix, mais dans la paix. »

⊲ Lire l'article


16/9/2015
Le Saint-Siège appelle à se mobiliser contre tous les esclavages contemporains.

Le 15 septembre 2015, Mgr Silvano Tomasi, l’observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à Genève, est intervenu à la 30e session du Conseil des droits de l’homme sur les formes contemporaines d’esclavage. La tâche de la communauté internationale est de reconnaître que nous sommes confrontés à un phénomène mondial qui dépasse la compétence de toute une communauté ou d’un pays. Lutter contre les formes contemporaines d’esclavage est une obligation pour tous les hommes de bonne volonté.

⊲ Lire l'article


04/8/2015
La préoccupation pour le changement climatique inséparable de celle pour le développement humain

Le 30 juillet 2015, Mgr Bernardito Auza, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU à New York, est intervenu lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur les défis de la paix et de la sécurité auxquels sont confrontés les Petits états insulaires en développement. « La protection de l’environnement et la réduction de la pauvreté ne sont pas des défis distincts, mais les parties d’un seul et même défi de fournir un développement humain intégral et authentique. »

⊲ Lire l'article


01/7/2015
ONU : Pour combattre le terrorisme, priorité aux victimes

Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève, est intervenu à Genève, mardi 30 juin 2015, lors de la 29ème session du Conseil des droits de l’homme dans le cadre du « Groupe d’étude sur les effets du terrorisme sur la jouissance par toutes les personnes des droits humains et des libertés fondamentales. » Les efforts pour arriver à une approche commune de la lutte contre le terrorisme doivent toujours donner la priorité aux victimes du terrorisme.

⊲ Lire l'article


25/6/2015
Les réfugiés ne sont pas des coupables, mais des victimes

Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations-Unies à Genève, est intervenu à la 63e réunion du Comité permanent de la Commission pour les réfugiés, le 24 juin 2015. Il appelle la communauté internationale à protéger les droits et la dignité des réfugiés. « La protection des personnes déracinées de force demeure une priorité pour la communauté internationale, un investissement qui garantit le respect et la protection de la dignité de tous ».

⊲ Lire l'article


19/6/2015
ONU : Stop aux enlèvements d’enfants dans les conflits armés

Le 18 juin 2015, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies à New-York, est intervenu au cours du débat du Conseil de sécurité sur le thème ‘Les enfants et les conflits armés’. Le Saint-Siège appelle la communauté internationale à lutter davantage contre l’enlèvement d’enfants dans les conflits armés, car elle est souvent la « passerelle » vers de plus grands abus contre les enfants : « Protéger les enfants contre la violence c’est protéger notre avenir ».

⊲ Lire l'article


18/6/2015
ONU : La migration n’est pas une « variable isolée »

Lors de son discours au Conseil des Nations-Unies pour les droits de l’homme à Genève le 15 juin 2015, Monseigneur Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations-Unies, invite la communauté internationale à agir ensemble afin de créer des conditions dignes de l’accueil des migrants. Il demande aux pays d’origine des migrants de travailler pour faire de la migration un choix plutôt qu’une nécessité compulsive.

⊲ Lire l'article


28/5/2015
Hommage du Saint-Siège aux journalistes dans les conflits

Le 27 mai 2015, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies à New-York, est intervenu au cours du débat du Conseil de sécurité sur la protection des journalistes dans les situations de conflit. Le Saint-Siège rend hommage aux journalistes qui cherchent à donner au monde « une information objective » en risquant leur vie dans les situations de conflit : il appelle à une meilleure protection de la part de la communauté internationale…

⊲ Lire l'article


26/5/2015
Climat : la responsabilité des riches envers les pauvres

Mgr Silvano M. Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies à Genève, a prix la parole durant le Rapport technique sur ‘le climat et la santé’ de la 68ème Assemblée mondiale de la santé du 18 au 26 mai 2015. Dans la lutte contre le changement climatique, le Saint-Siège rappelle la responsabilité particulière des pays les plus riches d’exprimer concrètement leur solidarité avec les pauvres, à la fois chez eux et à l’étranger : ils ont un devoir spécial d’aider les pays en voie de développement à faire face au changement climatique en atténuant ses effets.

⊲ Lire l'article


12/5/2015
« Mieux vaut un dollar pour le développement qu’un dollar pour les armes nucléaires »

Mgr Auza est intervenu lors du congrès ‘De la dissuasion nucléaire au désarmement : l’évolution des perspectives catholiques’, qui a eu lieu le 7 mai 2015, dans le cadre de la 9e conférence de révision du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. Malgré les réductions substantielles des stocks d’armes nucléaires de la part de certains États, le Saint-Siège souligne l’absence de progrès quant au désarmement, qui était un engagement des parties signataires du TNP. Il note plutôt un potentiel pour la prolifération des armes nucléaires.

⊲ Lire l'article


07/5/2015
À l’ONU, une initiative interreligieuse appelle 191 États à interdire les armes nucléaires

Un appel à interdire les armes nucléaires a été lancé par les représentants d’une cinquantaine d’organisations issues des traditions chrétienne, bouddhiste, musulmane et juive lors de la séance d’interventions de la société civile à la 9e conférence d’examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui se tient depuis le 27 avril et jusqu’au 22 mai à New York aux États-Unis. Les signataires disent s’engager à faire en sorte que leurs communautés religieuses soient davantage conscientes de la nature inhumaine des armes nucléaires.

⊲ Lire l'article