pape



16/3/2013
Le pape François, une personnalité estimée par les institutions juives internationales

Lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires, le cardinal Bergoglio, devenu aujourd’hui le pape François, s’est engagé en faveur du dialogue interreligieux. Il souhaite en effet contribuer au progrès des relations entre juifs et catholiques. De son côté, Le Congrès juif mondial voit en lui un homme de dialogue capable de jeter des ponts, un chercheur de paix. Baruj Tenembaum, juif d’origine argentine et ami personnel du pape François, assure que c’est un homme humble et spirituel, animé d’un profond respect pour toutes les personnes, qui ont droit à la différence, du moment qu’elles sont intègres.

⊲ Lire l'article


20/2/2013
L’œcuménisme exigeant de Benoît XVI

Lorsque le Siège de Pierre échut au cardinal Joseph Ratzinger, au printemps 2005, certains catholiques exprimèrent la crainte d’une glaciation œcuménique. Dès le lendemain de son élection, Benoît XVI a tenu à corriger l’image de censeur qui lui collait à la peau en réaffirmant son souhait d’œuvrer à l’unité des chrétiens, fidèle au sillon tracé par Jean-Paul II. D’emblée, ce théologien exigeant dut cependant préciser qu’un dialogue authentique ne saurait s’accommoder de bons sentiments. Il a fait progresser le dialogue à sa manière…

⊲ Lire l'article


16/9/2012
Benoît XVI au Liban : Plaidoyer pour le silence des armes en Syrie

Au terme de la messe du dimanche 16 septembre 2012, à Beyrouth au Liban, sur le front de mer, le pape a introduit la prière mariale de l’angélus par un appel à la Communauté internationale pour que cesse le bruit des armes en Syrie et au Moyen-Orient. Il en appelle aussi aux pays arabes afin qu’en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion. “Qui veut construire la paix doit cesser de voir dans l’autre un mal à éliminer.”

⊲ Lire l'article


16/9/2012
Benoît XVI au Liban : Travailler sans relâche à l’œcuménisme

Le 16 septembre 2012, Benoît XVI a appelé à travailler sans relâche en vue de la pleine communion entre les Eglises chrétiennes. La dernière rencontre du pape au Liban, avant de repartir pour Rome, a été en effet une rencontre œcuménique, au monastère Notre-Dame de la Délivrance de Charfet, siège du patriarcat syro-catholique. Pour Benoît XVI, tous les chrétiens ont reçu pour mission de transmettre au monde le message de l’unité, et ce message prend une valeur inestimable dans le contexte actuel du Moyen-Orient.

⊲ Lire l'article


14/9/2012
Benoît XVI au Liban : Appel à cesser l’importation d’armes

Pour mettre fin à la violence et à la guerre au Moyen Orient, l’importation d’armes doit cesser, a estimé Benoît XVI, dans son échange avec les journalistes pendant le vol de Rome au Liban, le vendredi 14 septembre 2012. Pour favoriser une vraie liberté et solidarité, il a également appelé à influencer l’opinion publique, et presser les politiciens afin qu’ils s’attèlent à ce problème de toutes leurs forces et en usant tous les moyens possibles, pour travailler avec créativité pour la paix et contre la violence.

⊲ Lire l'article


17/5/2011
Inde : Le pape invite à protéger la liberté de religion et de culte

Le 16 mai 2011, Benoît XVI a invité les évêques indiens, en visite ad limina, à protéger les droits fondamentaux que sont la liberté de religion et de culte. Alors que les chrétiens d’Inde cherchent à vivre en paix et en harmonie avec leurs voisins d’autres croyances, le pape a invité les évêques à faire en sorte que “tous puissent harmonieusement jouir de ces droits fondamentaux dans vos communautés. Même quand le chrétien rencontre l’opposition, sa charité et sa patience devraient servir à convaincre les autres de la justesse de la tolérance religieuse.”

⊲ Lire l'article


30/4/2011
Les avancées théologiques de Jean-Paul II dans le dialogue judéo-chrétien

A l’occasion de la béatification de Jean-Paul II le 1er mai 2011 à Rome, le Père Michel Remaud revient sur la portée théologique des gestes, des paroles et des écrits de Jean-Paul II. Il souligne notamment la constance de Jean-Paul II dans le dialogue entre juifs et chrétiens, sachant que le pape s’est toujours appuyé sur Nostra Aetate, document de Vatican II de 1965. Le pape, habile utilisateur des moyens modernes de communication, a ainsi tenté de diffuser un message et une évolution fondamentale de l’Eglise catholique parmi ses fidèles.

⊲ Lire l'article


30/4/2011
L’engagement de Jean-Paul II en faveur de l’unité du Liban

La disparition du Liban serait sans aucun doute l’un des plus grands remords du monde. L’Église désire manifester au monde que le Liban est plus qu’un pays, c’est un message de liberté et un exemple de pluralisme pour l’Orient comme pour l’Occident. La lettre adressée par Jean-Paul II en octobre 1989 à tous les évêques de l’Église catholique contient la célèbre formule qui, réduite à sa plus simple expression, résumera aux yeux des Libanais ce qu’ils savent certes, mais obscurément : leur pays est un message.

⊲ Lire l'article