violence



17/1/2016
Le Pape François à la Synagogue de Rome : la violence humaine va à l’encontre de toute religion

Le pape François s’est inscrit dans les pas de ses prédécesseurs en se rendant le 17 janvier 2016 à la synagogue de Rome. Son discours a confirmé les acquis de ces visites et déclarations qui, depuis celle du Concile Vatican II avec Nostra aetate, ont considérablement amélioré les relations entre juifs et chrétiens. Invitant les religions à toujours travailler ensemble, à tous niveaux, sur des questions concrètes de société, le pape a évoqué la lutte contre la violence, en particulier celle commise au nom de Dieu.

⊲ Lire l'article


17/10/2015
En Inde, un engagement contre la violence à l’encontre des femmes

En Inde, il existe de nombreuses congrégations franciscaines engagées dans le domaine de l’éducation, de la défense et du développement des femmes…

⊲ Lire l'article


15/10/2015
Les religions de Terre Sainte ne désespèrent pas de la paix

Mardi 13 octobre 2015, des chefs religieux de plusieurs confessions ont rencontré l’ancien président israélien, Shimon Peres, au centre Peres pour la paix à Tel-Aviv en Israël. ‘Ensemble contre la terreur et les violences au nom de Dieu’ : tel était le message de cette rencontre. « Nous devons prier ensemble et clamer d’une voix forte qu’il n’y a aucun Dieu qui approuve le meurtre. Nous devons nous asseoir et parler. La violence n’est pas le moyen ».

⊲ Lire l'article


07/9/2015
Rencontre internationale pour la paix 2015 : Les religions refusent la résignation face à la violence

« La paix est toujours possible » : c’est sur ce thème que la communauté Sant’Egidio a réuni près de 300 personnalités religieuses et politiques du 6 au 8 septembre 2015 à Tirana, capitale de l’Albanie. Le lieu de la rencontre n’a pas été choisi au hasard. L’Albanie est en effet devenue un exemple de la cohabitation entre chrétiens et musulmans. Comme la visite du Pape l’a souligné, il faut soutenir les pays où il y a une cohabitation entre croyants car ils peuvent devenir des exemples pour d’autres pays et d’autres situations.

⊲ Lire l'article


03/9/2015
Responsables religieux et acteurs de la société civile réunis pour réfléchir à l’éradication de la violence faite aux enfants

La vision d’un monde meilleur pour les enfants, où ceux-ci seraient protégés de la violence et des abus sexuels au sein de leur famille, à l’école et dans leur communauté, a été affirmée avec détermination par les représentants et représentantes d’organisations religieuses et laïques lors d’un forum qui s’est tenu le 27 août 2015 à Genève en Suisse. Le thème du forum, « Idéaux religieux et réalité : la responsabilité des dirigeants dans la prévention de la violence faite aux enfants », a été abordé sous divers angles religieux.

⊲ Lire l'article


01/9/2015
Unir les forces contre la violence commise au nom des religions

Athènes accueillera pendant deux jours, mercredi et jeudi 2 et 3 septembre 2015 une rencontre organisée par le Patriarcat œcuménique de Constantinople en collaboration avec le Kaiciid, centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel dont le siège est à Vienne en Autriche. La rencontre d’Athènes se propose d’unir les forces contre la violence commise au nom des religions. Les participants discuteront des mesures à prendre pour garantir les droits des ressortissants chrétiens et des autres minorités en Syrie et en Irak.

⊲ Lire l'article


24/8/2015
L’Église se mobilise contre la violence endémique au Brésil

La violence urbaine est monnaie courante au Brésil, surtout dans les métropoles… Les assassinats sont la principale cause de décès chez les moins de 25 ans. Religieux, directeurs d’écoles, magistrats, services sociaux et dirigeants locaux s’efforcent depuis des années de lutter contre l’insécurité et la banalisation de cette violence endémique. Des prélats étrangers ont été invités à se rendre à Rio de Janeiro dans le cadre d’une série de rencontres et de conférences sur le défi de la paix dans les grandes villes.

⊲ Lire l'article


24/7/2015
En République Dominicaine, il faut travailler sur la prévention afin de mettre fin à la violence

Mgr Gregorio Nicanor Peña Rodriguez, Président de la Conférence épiscopale dominicaine, a proposé de travailler d’urgence dans le domaine de la prévention afin de freiner l’augmentation du nombre des actes de criminalité et de violence.

⊲ Lire l'article


21/5/2015
La liberté religieuse, clé de voûte des démocraties

Le 18 mai 2015, Mgr Janusz Urbanczyk, représentant permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, est intervenu au cours de la Conférence sur la prévention et la lutte contre l’intolérance et la discrimination des chrétiens, en particulier les crimes haineux, l’exclusion, la marginalisation et le déni des droits, à Vienne en Autriche. Pour le Saint-Siège, c’est de la négation de la liberté religieuse, de l’intolérance et de la discrimination que naît presque toujours la violence.

⊲ Lire l'article


20/4/2015
Le Pape et les rabbins européens condamnent la violence religieuse

C’est un nouveau grand pas historique dans les rapports entre juifs et catholiques : une délégation de la Conférence des Rabbins européens, la CER, considérée comme l’une des principales voix du judaïsme sur le Vieux Continent, a été reçue au Vatican pour la première fois depuis sa création en 1956. Cette visite intervient dans le cadre du cinquantenaire de la déclaration conciliaire ‘Nostra Aetate’, sur les relations de l’Eglise avec les religions non-chrétiennes, qui sera célébré le 28 octobre prochain.

⊲ Lire l'article


05/4/2015
Pâques 2015 : « l’humble courage du pardon et de la paix »

« Implorons du Seigneur ressuscité, la grâce de ne pas céder à l’orgueil qui alimente la violence et les guerres, mais d’avoir l’humble courage du pardon et de la paix » : c’est le vœu du pape François, pour ce Dimanche de Pâques, 5 avril 2015. Introduisant la bénédiction par son traditionnel message de Pâques, le pape a évoqué les persécutions contre les chrétiens et les nombreux conflits dans le monde, priant pour la paix… Celui qui porte en soi la force de Dieu, son amour et sa justice, n’a pas besoin d’user de violence.

⊲ Lire l'article


27/2/2015
Au Venezuela, prise de position contre la violence assassine

Dans un communiqué du 26 février 2015, les Evêques du Venezuela ont demandé aux autorités vénézuéliennes de mettre un terme à la violence et de ne pas recourir à des méthodes ou à des armements contraires à la légalité, faisant clairement référence à la mort du jeune de 14 ans, Kluiverth Roa, tué par balle lors d’une manifestation, le coup étant parti de l’arme d’un agent de police. L’évêque de San Cristobal souligné que la contestation est un droit civil à exercer dans le cadre de la loi et qu’elle doit être pacifique.

⊲ Lire l'article


18/2/2015
En Centrafrique, un Etat défaillant en proie à la violence extrême

Le 3 février 2015, à la Maison de Conférence des évêques de France, une conférence-débat, avec notamment Monseigneur Marc Stenger, président de Pax Christi France, a réuni plus d’une centaine de personnes pour tenter de comprendre l’incompréhensible : la violence extrême qui s’est déchaînée en République Centrafricaine fin 2013 et au cours de l’année 2014. L’événement était organisé conjointement par le Service National de la Mission Universelle de l’Eglise (SNMUE) et l’association Confrontations.

⊲ Lire l'article


05/1/2015
Cardinal Jean-Louis Tauran : « Ces violences constituent des crimes qu’aucune religion ne peut légitimer »

Président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal Jean-Louis Tauran réagit aux prises de position, ces dernières semaines, concernant les crimes de l’organisation État islamique en Irak et en Syrie. S’il dit comprendre les inquiétudes de certains chrétiens face à l’islam, il regrette néanmoins une forme d’ignorance réciproque et plaide pour un intense travail d’éducation à l’altérité. « Il n’y a pas d’alternative : soit nous choisissons le dialogue, soit c’est la guerre… Plus il y a de conflits, et plus il nous faut insister sur le dialogue. »

⊲ Lire l'article


02/1/2015
Le Saint-Siège appelle à construire la confiance en 2015

Mgr Silvano M. Tomasi, représentant permanent du Saint-Siège aux Nations-Unies à Genève, évoque les crises internationales qui sont au centre des préoccupations du Comité des droits de l’homme de l’ONU, notamment l’Irak, la Syrie, mais aussi la République centrafricaine. Pour l’année 2015, le Saint-Siège propose à la communauté internationale de « construire la confiance » pour sortir des conflits, en donnant la priorité aux personnes humaines, et en mettant le commerce des armes et les conflits d’intérêt au second plan.

⊲ Lire l'article