01/9/2015

Unir les forces contre la violence commise au nom des religions


Athènes accueillera pendant deux jours, mercredi et jeudi 2 et 3 septembre 2015 une rencontre organisée par le Patriarcat œcuménique de Constantinople en collaboration avec le Kaiciid, centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel dont le siège est à Vienne en Autriche. La rencontre d’Athènes se propose d’unir les forces contre la violence commise au nom des religions. Les participants discuteront des mesures à prendre pour garantir les droits des ressortissants chrétiens et des autres minorités en Syrie et en Irak.



Athènes accueillera pendant deux jours, mercredi et jeudi une rencontre organisée par le Patriarcat œcuménique de Constantinople en collaboration avec le Kaiciid, centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel dont le siège est à Vienne.

 

Le Kaiciid a été créé par l’Arabie Saoudite conjointement avec l’Espagne et l’Autriche. Le Saint-Siège, qui a adhéré comme État observateur, sera représenté par le père Miguel Angel Ayuso Guixot, secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

 

La rencontre d’Athènes se propose d’unir les forces contre la violence commise au nom des religions. Les participants discuteront des mesures à prendre pour garantir les droits des ressortissants chrétiens et des autres minorités en Syrie et en Irak. Pour les organisateurs, il est urgent que les responsables religieux s’expriment d’une seule voix pour protéger ces communautés qui font partie intégrante des sociétés du Moyen-Orient mais qui risquent de disparaitre.

 

Leur perte serait une catastrophe, a souligné le métropolite de France Emmanuel cité par L’Osservatore romano, le journal du Vatican. L’idée est de mettre en place une force d’intervention formée de haut responsables religieux susceptibles d’interpeller les responsables politiques. Les organisateurs souhaitent également soutenir l’éducation interreligieuse pour promouvoir le respect et sauvegarder le pluralisme et la diversité.

 

Les Églises apostolique, catholique, évangélique, gréco-catholique et orthodoxes du Moyen-Orient seront représentées au sommet d’Athènes aux côtés de leaders sunnites, chiites et druzes. 

 

 

 

© Source : Radio Vatican. 1er septembre 2015