24/12/2015

Veilleurs de la Paix : un Noël franco-palestinien à Beit Jala


Mardi 22 décembre 2015, un groupe de jeunes français est arrivé pour une semaine de pèlerinage en Terre Sainte. Ils sont une cinquantaine, de 6 à 18 ans, venus du diocèse de Vannes en France avec l’association ‘Les Veilleurs de la Paix’. Les plus jeunes sont venus dans le cadre d’un jumelage de leur école à Locmiquélic dans le Morbihan, jumelée avec l’école élémentaire du Patriarcat à Beit Jala. Ils échangent avec leurs correspondants palestiniens depuis septembre et vont enfin se rencontrer pour mieux se connaître et jouer ensemble.



BEIT JALA – Mardi 22 décembre, un groupe de jeunes français est arrivé pour une semaine de pèlerinage en Terre Sainte. Les plus jeunes passeront trois jours avec des familles palestiniennes de Beit Jala.

 

Ils sont une cinquantaine, de 6 à 18 ans, venus du diocèse de Vannes en France pour une semaine de pèlerinage et de découverte de la Terre Sainte avec l’association « Les Veilleurs de la Paix ». Les plus jeunes – entre 6 et 13 ans – venus dans le cadre d’un jumelage de leur école (Sainte Anne à Locmiquélic, Morbihan) jumelée avec l’école élémentaire du Patriarcat à Beit Jala, passeront trois jours avec leurs correspondants palestiniens pour Noël. Ils échangent en français depuis septembre et vont enfin se rencontrer pour mieux se connaître et jouer ensemble.

 

Le projet, présenté à Mgr William Shomali, Vicaire Patriarcal pour Jérusalem et les territoires palestiniens, Mgr Raymond Centène, Évêque de Vannes, Fr Stéphane Milovitch, ofm et supérieur du Couvent St Sauveur à Jérusalem à suscité de nombreux encouragements.

 

Cet échange a été rendu possible grâce à l’accord du Père Faysal Hijazen, directeur des écoles du Patriarcat latin et des Veilleurs de la Paix pour organiser un échange d’abord épistolaire avant d’accueillir des français dans les familles. Les enfants de l’école de Beit Jala seront ensuite accueillis en France au cours de l’année scolaire suivante.

 

Ces échanges ont pour but de « créer de véritables amitiés entre bretons et palestiniens – explique le Père Frédéric Fagot, qui accompagne le groupe, encadré par la directrice de l’école de Locmiquélic et les parents des enfants – et de permettre aux jeunes français de découvrir les origines de notre religion et de notre civilisation. Pour savoir où l’on va et qui on est, il faut savoir d’où on vient. C’est ce que nous proposons à ces jeunes. »

 

Le Père Frédéric Fagot, président de l’association « Les Veilleurs de la Paix », créée en 2012, chevalier de l’Ordre du Saint Sépulcre et délégué diocésain à l’Enseignement Catholique organise plusieurs voyages pour les élèves faisant suite à des échanges écrits avec les élèves des écoles du Patriarcat latin. En juin dernier, l’école de Zababdeh était partie en Bretagne, en France, pour un séjour de deux semaines.

 

 

 

Eva Maurer Morio & Thomas Charrière

© Source : Patriarcat latin de Jérusalem. 24 décembre 2015

 

 

Bretagne-palestine 2015