Centrafrique



02/12/2015
Cardinal Fernando Filoni : La miséricorde est aussi un message pour les musulmans

Une nouvelle espérance pour la paix, le dialogue et la justice : c’est ainsi que le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples, a défini le récent voyage du Pape François en République centrafricaine. “Il y a un droit à la coexistence, qui ne doit pas être intéressée par les éléments de majorité, de minorité, religieuses ou non religieuses, parce que, du point de vue proprement existentiel, religieux, nous sommes tous enfants de Dieu.”

⊲ Lire l'article


30/11/2015
Pape François en Centrafrique : Dialoguer avec qui ne nous ressemble pas, pardonner à qui a fait du mal

Le pape François exhorte les baptisés de Centrafrique à relever le défi de la construction de la paix dans leur pays, lors de la messe au stade de Bangui, le 30 novembre 2015. Le pape a invité la foule à rendre grâce au Seigneur “pour l’audace qu’il met en nos âmes de vouloir créer des liens d’amitié, de dialoguer avec celui qui ne nous ressemble pas, de pardonner à celui qui nous a fait du mal, de nous engager dans la construction d’une société plus juste et plus fraternelle où personne n’est abandonné.”

⊲ Lire l'article


30/11/2015
Pape François en Centrafrique : “Priez et travaillez à la réconciliation, la fraternité et la solidarité”

Le Pape François s’est rendu le lundi matin 30 novembre 2015 dans le quartier de PK5 à Bangui en Centrafrique, pour une rencontre très attendue avec la communauté musulmane. Cette visite, qui suscitait beaucoup d’inquiétudes sur le plan de la sécurité, s’est finalement déroulée sans incident et le Pape a été accueilli avec chaleur. “Chrétiens et musulmans nous sommes frères”, a lancé le pontife en demandant que cesse de part et d’autre toute action qui défigure le Visage de Dieu et qui ne sert que des intérêts particuliers.

⊲ Lire l'article


29/11/2015
Pape François en Centrafrique : L’unité des chrétiens qui souffrent ensemble

Dans un pays touché par les divisions, le Pape François a voulu accorder une place à l’œcuménisme. C’est pourquoi il s’est rendu le 29 novembre 2015 auprès de la communauté évangélique centrafricaine, à la Faculté théologique évangélique, la FATEB, à Bangui. “Dieu ne fait pas de différences parmi ceux qui souffrent. J’ai souvent appelé cela l’œcuménisme du sang. Toutes nos communautés souffrent indistinctement de l’injustice et de la haine aveugle que le démon déchaîne…”

⊲ Lire l'article


29/11/2015
Pape François en Centrafrique : Déposez ces instruments de mort !

“A tous ceux qui utilisent injustement les armes de ce monde, je lance un appel : déposez ces instruments de mort ; armez-vous plutôt de la justice, de l’amour et de la miséricorde, vrais gages de paix”, déclare le pape François lors de la première messe du Jubilé de la miséricorde, le 29 novembre 2015, premier dimanche de l’Avent, en la cathédrale Notre-Dame de Bangui en Centrafrique, dédiée à l’Immaculée. A cette occasion, le pape a ouvert la première Porte Sainte de la miséricorde, faisant de Bangui “la capitale spirituelle du monde”.

⊲ Lire l'article


29/11/2015
Pape François en Centrafrique : “Nous sommes tous des frères et nous voulons la paix”

Le 29 novembre 2015, le Pape François a visité le camp de déplacés Saint-Sauveur à Bangui en Centrafrique, qui accueille des familles poussées à tout quitter par les violences qui ont ravagé le pays ces dernières années. Cette visite a été l’occasion pour le Pape d’adresser un message aux déplacés, les appelant à faire quelque chose pour rétablir la paix dans leur pays. “Il faut tout faire pour la paix, mais celle-ci passe nécessairement par le pardon, l’amitié et l’amour entre les ethnies, les cultures, les religions. Chacun doit apporter sa contribution…”

⊲ Lire l'article


29/11/2015
Pape François en Centrafrique : “Je viens en pèlerin de paix et en apôtre de l’espérance”

“Je viens en pèlerin de paix et en apôtre de l’espérance”, déclare le pape François à son arrivée en République centrafricaine le 29 novembre 2015. Il a rencontré la présidente de transition, Mme Catherine Samba-Panza, et les autorités de l’Etat et le Corps diplomatique. Dans son premier discours, il a commenté la devise du pays. La présidente a déclaré : “Vos messages sont attendus pour nous libérer de la peur de l’autre, pour nous aider à cesser nos conflits, à changer nos cœurs et à nous établir sur la voie de la sérénité, de la sagesse, de la fraternité et de la paix.”

⊲ Lire l'article


23/11/2015
Pape François en Centrafrique : Un voyage en messager de paix

À deux jours de son premier déplacement sur le continent africain, le Pape François s’est adressé dans un message vidéo aux Centrafricains, confiant qu’il effectuait cette visite en tant que “messager de paix” et promoteur du dialogue interreligieux dans le pays. Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui et Président de la Conférence épiscopale de la République centrafricaine, est venu présenter ce message au Km5, un quartier à majorité musulmane de la capitale centrafricaine…

⊲ Lire l'article


19/8/2015
Le Prix Sergio Vieira de Mello 2015 attribué pour la Centrafrique

Le prix Sergio Vieira de Mello 2015 sera remis à la plateforme interreligieuse pour la paix pour le travail réalisé afin de réconcilier les groupes religieux dans l’espoir de parvenir à une paix durable en République centrafricaine, dévastée par la guerre civile.

⊲ Lire l'article


29/5/2015
Mgr Dieudonné Nzapalainga : “La paix est encore possible en Centrafrique”

Synode sur la famille, dialogue entre les différentes religions, justice, réconciliation nationale et situation politique, appels en faveur des populations très pauvres : ce sont là quelques thèmes abordés par Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui et président de la Conférence épiscopale de Centrafrique. Interviewé par Radio Vatican, il commence par évoquer le dernier forum sur la paix qui s’est récemment tenu à Bangui et invite aussi au respect de la dignité de tous, dans son pays meurtri par la crise politique.

⊲ Lire l'article


18/5/2015
Mgr Dieudonné Nzapalainga : “Nous devons être humbles pour avoir le courage de nous pardonner réciproquement”

“Plus que jamais, les centrafricains ont besoin d’être humbles pour retrouver la force de l’amour”, déclare Mgr Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui et Président de la Conférence épiscopale centrafricaine, en marge de la visite Ad Limina des Evêques de Centrafrique au Vatican. “Nous devons dialoguer avec les musulmans qui sont nos frères parce que nous avons besoin du regard de l’autre. Il faut être modestes parce que les solutions se trouvent avec les autres.”

⊲ Lire l'article


15/5/2015
Le Pape François aux Evêques de Centrafrique : “Demeurez des témoins de dialogue et de paix”

En recevant les évêques de Centrafrique à l’occasion de leur visite ad limina le 15 mai 2015, le pape François les appelle à jouer un rôle prophétique irremplaçable, en témoignant des valeurs fondamentales de justice, de vérité, de probité et en promouvant le dialogue et la cohabitation pacifique entre les membres des différentes religions et ethnies. “C’est quand la haine et la violence se déchaînent, que nous sommes appelés à répondre par le pardon et l’amour.”

⊲ Lire l'article


27/4/2015
En Centrafrique, des Jeunes catholiques et musulmans s’unissent pour reconstruire une mosquée à Bangui

A Bangui, dans la capitale centrafricaine, les derniers musulmans encore sur place vivent reclus dans un quartier encerclé par les anti-balaka. Le vendredi 24 avril 2015, une association de jeunes catholiques de Bangui a mené une opération de remise en état d’une mosquée de la capitale. “Nous avons réalisé cette œuvre de manière volontaire. C’est notre contribution à cet état d’esprit de réconciliation, de cohésion sociale… pour permettre à nos frères musulmans qui n’ont plus de lieu de culte, de pouvoir venir prier dans cette mosquée-là.”

⊲ Lire l'article


18/2/2015
En Centrafrique, un Etat défaillant en proie à la violence extrême

Le 3 février 2015, à la Maison de Conférence des évêques de France, une conférence-débat, avec notamment Monseigneur Marc Stenger, président de Pax Christi France, a réuni plus d’une centaine de personnes pour tenter de comprendre l’incompréhensible : la violence extrême qui s’est déchaînée en République Centrafricaine fin 2013 et au cours de l’année 2014. L’événement était organisé conjointement par le Service National de la Mission Universelle de l’Eglise (SNMUE) et l’association Confrontations.

⊲ Lire l'article


06/2/2015
En République centrafricaine, la coexistence religieuse est possible

Trois des collaborateurs des responsables religieux ayant fondé la plateforme interreligieuse pour la paix en République centrafricaine ont participé à Rome à un cours de formation visant à soutenir la paix et la coexistence des communautés religieuses organisé par la Communauté de San Egidio. Ils ont déclaré : “Si vous nous voyez ensemble, cela signifie que la coexistence religieuse entre centrafricains est possible. Le conflit (en cours) dans notre pays n’est pas religieux mais il est le fruit de la manipulation politique qui exploite la religion…”

⊲ Lire l'article


05/2/2015
Père Bernard Kinvi : Comment un prêtre catholique a sauvé la vie de plus de 1000 musulmans

Le père Bernard Kinvi, 32 ans, est Togolais, prêtre de l’Ordre des Camilliens. Il dirige une mission en République centrafricaine. Début 2014, au péril de sa vie, il a sauvé la vie de plus de 1000 musulmans fuyant les milices déchaînées, les rassemblant et les abritant dans l’église locale. Pour son travail humanitaire, l’association Human Rights Watch lui a décerné l’an dernier le prix Alison Des Forges. “Je me vois appelé par le Seigneur, qui m’invite à défendre les droits de l’homme, sans tenir compte des blessures de mon corps…”

⊲ Lire l'article


09/12/2014
En Centrafrique, réflexions sur la situation actuelle

Dans son homélie lors de la Messe de la Solennité de l’Immaculée Conception le 8 décembre 2014, Mgr Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, a rappelé la responsabilité de tous dans les violences qui ont fait précipiter le pays dans la pire crise depuis son indépendance. Par la question “où es tu ?” adressée à chacun, il a invité à la réconciliation avec la communauté et à retrouver la paix du cœur et de l’âme, “pour tourner la page, se revoir à nouveau dans les yeux et marcher à nouveau ensemble.”

⊲ Lire l'article


04/12/2014
En Centrafrique, une messe pour la paix avec les évacués de Bangui

Voici un an, le 5 décembre 2013, suite aux affrontements ayant éclaté dans certains quartiers de Bangui, des milliers de personnes avaient trouvé refuge au Carmel de Bangui.

⊲ Lire l'article


02/12/2014
Centrafrique : Le banditisme, une menace pour la paix

“Le peuple est encore otage de groupes armés présents sur le territoire et qui occupent la scène nationale” dénoncent les Evêques centrafricains dans le Message pour l’Avent 2014. Après avoir exhorté les forces de sécurité nationales et internationales à renforcer les mesures de sécurité au profit des civils, les Evêques concluent en rappelant qu’une paix durable est un don du Christ qui dépend cependant de chacun et que l’instrument idéal pour l’obtenir réside dans le dialogue et la confrontation constructive.

⊲ Lire l'article


05/11/2014
5 novembre 2014 : Retour de Centrafrique

Communication de Mgr Marc Stenger. Des intellectuels et des responsables religieux français se sont rendus à Bangui en Centrafrique du 21 au 25 octobre 2014 afin de nouer un dialogue avec des personnalités locales sur les raisons de la violence dans le pays. Le conflit centrafricain est beaucoup plus complexe revêtant des dimensions politique, géopolitique, économique, mais une haine entre les communautés religieuses s’est installée entraînant une spirale de violence et un climat insupportable.

⊲ Lire l'article
⊲ Télécharger : Retour de Centrafrique. Communication de Mgr Stenger