Sénégal



28/7/2015
Au Sahel, un programme pour la transition écologique

A l’approche de la COP 21 à Paris, en décembre 2015, le CCFD-Terre Solidaire se mobilise avec son réseau autour des enjeux climatiques. Tandis qu’au Sahel, trois partenaires du CCFD-Terre Solidaire acteurs de l’agriculture familiale préparent un nouveau programme de quatre ans, le PAIES. Il démarre en janvier 2016 pour mettre en place des alternatives aux systèmes agricoles actuels défaillants. Le changement climatique a pour conséquence directe la fragilisation des petites exploitations familiales…

⊲ Lire l'article


23/1/2015
Déclaration des Evêques du Sénégal contre la liberté d’expression illusoirement absolue

Dans une déclaration suite à l’affaire Charlie Hebdo, les Evêques du Sénégal condamnent la violence meurtrière du terrorisme et du fanatisme de tous bords qui, sous le couvert de la religion, porte atteinte à la vie des hommes au nom de Dieu. Mais ils distinguent aussi entre la liberté d’expression et celle d’offenser les sentiments religieux de millions de personnes, condamnant avec véhémence cette liberté qui se veut illusoirement absolue, sans limites, en offensant et en manquant de respect à l’autre, dans sa foi et ses convictions religieuses.

⊲ Lire l'article


12/1/2015
Au Sénégal, il faut relancer le processus de paix en Casamance

Dans son discours de vœux au gouverneur de la région à l’occasion de la nouvelle année, Mgr Mamba, Evêque de Ziguinchor, a souhaité que la Casamance devienne en 2015 la priorité des priorités de la politique nationale.

⊲ Lire l'article


13/11/2014
“Le dialogue entre chrétiens et musulmans est possible mais il doit être cultivé constamment”

Pour le Président de la Conférence épiscopale interterritoriale du Sénégal, de Mauritanie, du Cap Vert et de Guinée Bissau, “le dialogue entre chrétiens et musulmans est possible mais il doit être cultivé constamment.”

⊲ Lire l'article


10/11/2014
Sénégal, Mauritanie, Cap Vert, Guinée-Bissau : dialoguer avec l’islam

Le 10 novembre 2014, le pape François a reçu les évêques de la Conférence épiscopale du Sénégal, de Mauritanie, du Cap-Vert et de Guinée-Bissau, à l’occasion de leur visite ‘ad Limina Apostolorum’. Dans ces pays d’Afrique de l’ouest où l’islam est majoritaire, il a invité à développer sur le terrain un dialogue constructif avec les musulmans, afin de vivre une cohabitation pacifique. Il rend hommage à ces Églises parfois petites, fragiles, mais courageuses et généreuses dans l’annonce de la foi.

⊲ Lire l'article


23/9/2014
Les fermes agro-écologiques d’ActSol en Casamance

Cultiver de manière saine et durable tout en développant le potentiel économique, voici les principaux enjeux de la formation d’une année proposée par les 4 fermes-écoles agro-écologiques d’ActSol, dirigées par Oumar Ba, dont deux se trouvent en Casamance. A l’origine, une prise de conscience et une réflexion sur la sécurité alimentaire. L’autonomie, la réflexion, l’observation, l’expérimentation, le sens de l’initiative : de quoi rendre à l’agriculture ses lettres de noblesse.

⊲ Lire l'article


18/8/2014
En Casamance, une “grande offensive” préconisée par une chorale pour le retour de la paix

Des catholiques membres de la Jeune chorale Julien Jouga de la paroisse Saint-Joseph de Médina de Dakar ont appelé, lundi 18 août 2014 à Ziguinchor, les organisations de la société civile à lancer “une grande offensive nationale pour une paix durable en Casamance”, la région méridionale du Sénégal confrontée depuis 1982 aux conséquences d’un conflit armé.

⊲ Lire l'article


22/4/2014
Sénégal : le cardinal Sarr dénonce “les esclavages” modernes

L’archevêque de Dakar, le cardinal Théodore Adrien Sarr, a dénoncé les esclavages de l’argent, de l’alcool, de la drogue, de la pornographie, dans son homélie prononcée lors de la veillée pascale du 19 avril 2014. Il a fustigé le laxisme, le manque de rigueur, le non-respect du bien commun, la foi aux forces occultes, qui entretiennent la peur, la suspicion et la méfiance vis-à-vis des autres, et qui entraînent la société dans l’indifférence, le mépris, la haine ou la violence envers les autres.

⊲ Lire l'article


15/4/2014
Les jeunes catholiques sénégalais mobilisés pour la Casamance

La Jeunesse étudiante catholique (JEC) appelle à une action urgente en Casamance. Elle a invité à une action urgente de sensibilisation des communautés dans les zones de conflit du pays. Il faut éviter que ces tensions ne dégénèrent et ne provoquent l’instabilité scolaire et universitaire et ne mettent en péril l’avenir des enfants, a estimé la JEC lors d’un séminaire national de formation sur la prévention et la gestion des conflits, organisé le 12 avril 2014 à Dakar.

⊲ Lire l'article


25/3/2014
Sénégal : prière du pape pour la concorde et la fraternité

Le pape adresse un message au Sénégal, à l’occasion du 26ème pèlerinage interdiocésain de Ziguinchor et Kolda au sanctuaire marial de Temento, dans la région de la Casamance, sur le thème ‘Marie, étoile de la Nouvelle Evangélisation’. Il souhaite à tout le peuple sénégalais, déchiré par des conflits internes, de vivre dans la concorde et la fraternité. Il encourage les croyants à chercher un véritable renouveau évangélique et à persévérer dans la prière, sans se décourager, demandant à Dieu de faire de tous des artisans de paix et de réconciliation.

⊲ Lire l'article


14/1/2012
Au Sénégal, des chefs religieux et notables prient pour la paix et la stabilité

Des chefs religieux et des notables ont prié le 14 janvier 2012 à la Grande Mosquée de Kolda, pour un Sénégal de paix et de stabilité, à quelques semaines de la présidentielle du 26 février 2012. “Nous avons fait des prières pour la paix et la stabilité dans notre pays. Nous allons vers des élections et c’est l’occasion pour nous, guides religieux, de rappeler les recommandations divines, car on ne peut rien entreprendre et réussir si nous n’avons pas la paix.”

⊲ Lire l'article


02/9/2011
L’Etat invité à proclamer la Journée nationale de la paix en Casamance

Dans un mémorandum du 2 septembre 2011, la Jeunesse étudiante catholique du Sénégal a invité l’Etat du Sénégal à proclamer la Journée nationale de la paix en Casamance, le sud du pays où sévit un mouvement indépendantiste depuis une trentaine d’années. Les Jécistes ont invité les indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance à faire un pas dans la dynamique d’instauration d’une paix définitive dans cette partie du pays et à déposer les armes pour participer à la reconstruction de la Casamance.

⊲ Lire l'article


23/5/2011
Sénégal : Penda Mbow reçoit le Prix Jean-Paul II pour la paix

L’historienne sénégalaise Penda Mbow a reçu dimanche 22 mai 2011 le Prix Jean-Paul II pour la paix. Penda Mbow a confié que cette récompense constitue une invitation à persévérer dans la voie du travail, de la promotion d’une citoyenneté au service du plus grand nombre. Le prix souligne l’importance du dialogue interreligieux : “Ce que je vois, c’est que c’est le dialogue entre les différentes confessions ainsi que la question de la citoyenneté que les autorités de l’Église ont voulu faire ressortir en distinguant ma modeste personne.”

⊲ Lire l'article


24/1/2011
Cheikh Sidy Moctar Mbacké appelle à la fin des violences en Casamance

Le khalife général de la confrérie mouride, Cheikh Sidy Moctar Mbacké, a invité, le 24 janvier 2011 à Touba, les parties prenantes au conflit casamançais, à arrêter la violence et à œuvrer pour une solution durable à cette crise à travers le dialogue et la négociation. Il a indiqué notamment : “Je lance un appel à toutes les parties pour qu’elles arrêtent les violences et œuvrent à trouver, le plus rapidement possible, une solution durable à cette crise à travers le dialogue et la négociation.”

⊲ Lire l'article


14/1/2011
Casamance : musulmanes et chrétiennes prient et marchent pour sauver la paix

Au soir du 13 janvier 2011 jusqu’à l’aube, à l’appel de la Plate-forme des femmes de la Casamance naturelle, près d’un millier de femmes, musulmanes et chrétiennes, venues des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor au Sénégal se sont retrouvées pour une veillée de prières pour la paix en Casamance. L’image est symbolique pour démontrer la réalité de la cohabitation pacifique des religions dans cette région, mais aussi pour dire ensemble : “Dieu sauve la paix en Casamance”.

⊲ Lire l'article