Afrique centrale



11/7/2018
COMMUNIQUE : solidaires de la population centrafricaine, nous refusons de voir s’imposer le règne de la terreur.

PAx Christi France co-signataire d’un communiqué sur la situation en Centreafrique

⊲ Lire l'article


31/3/2016
Le rôle décisif des femmes en Afrique pour la résolution des conflits

Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations unies à New York, est intervenu le 28 mars 2016 au Conseil de sécurité sur “Le rôle des femmes dans la prévention et la résolution des conflits en Afrique”. Le Saint-Siège apprécie les initiatives promues par le Conseil de sécurité de l’ONU et les gouvernements pour sensibiliser et parvenir à une plus grande reconnaissance du rôle vital des femmes dans la diplomatie préventive, dans la médiation, dans le processus de construction et de maintien de la paix.

⊲ Lire l'article


23/3/2016
Œuvrer pour la prévention des conflits dans l’Afrique des Grands Lacs

Le 21 mars 2016, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations unies à New York, est intervenu lors du débat ouvert du Conseil de sécurité des Nations unies sur ‘la prévention et la résolution des conflits dans la région des Grands Lacs’. “La priorité de l’activité du Saint-Siège est l’action préventive ordonnée à la sauvegarde de la dignité inviolable de toute personne humaine, à la protection des droits humains fondamentaux, à l’accès à l’éducation et aux soins de santé pour tous, et à la promotion de l’identité de chaque peuple.”

⊲ Lire l'article


11/11/2015
Le défi de la réconciliation et de l’unité nationale en Angola

Dans une Lettre pastorale publiée à l’occasion des 40 ans de l’indépendance nationale, les Evêques d’Angola demandent de poursuivre le processus de pacification et d’unification nationale. “La paix et la réconciliation ne sont jamais un fait acquis mais une mission et un horizon indispensable qui demande un travail continu. Le pays a aujourd’hui retrouvé la paix, soulignent-ils, mais nous devons continuer à nous dépouiller de tous ces maux et préjudices qui nous mettent les uns contre les autres.”

⊲ Lire l'article


03/9/2015
Les femmes catholiques s’engagent pour la réconciliation en Afrique

“La femme africaine vers l’Année africaine de la Réconciliation” : tel est le thème de la réunion qu’a organisée le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) à Nairobi au Kenya, du 30 août au 3 septembre 2015. A travers cette rencontre, les femmes catholiques ont demandé d’être mieux impliquées comme instruments et symboles de la promotion de la paix et de la réconciliation au sein de leurs familles, de leurs communautés et de la société…

⊲ Lire l'article


16/3/2015
Le SCEAM célèbre une année de réconciliation en Afrique

A partir du 29 juillet 2015, le continent africain s’engage à célébrer une année de réconciliation. L’annonce a été faite à la fin du congrès 2015 des Commissions justice et paix du des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) réunies du 11 au 15 mars à Döbra en Namibie. Les Commissions Justice et Paix de l’Afrique se sont engagées à mettre à la disposition des gouvernements du Continent et des Iles Adjacentes, leur contribution et leur expérience en faveur de la Réconciliation, la Justice et la Paix.

⊲ Lire l'article


04/3/2015
Au Gabon, une messe et un message pour la paix

Le climat social s’est considérablement dégradé au Gabon ces dernières années au point de menacer la paix sociale. Et pour éviter toute situation déplorable, l’Eglise catholique organise depuis quelques temps des séances de prière afin d’implorer la miséricorde de Dieu pour la paix au Gabon. Samedi 28 février 2015, une messe était célébrée par la conférence épiscopale du Gabon et à laquelle prenaient part le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et quelques présidents des Institutions républicaines.

⊲ Lire l'article


21/1/2015
Gabon : Les évêques invitent les familles à garder l’espérance

La famille dans toutes ses composantes, a été au centre des préoccupations des Evêques du Gabon qui ont tenu leur Assemblée Plénière ordinaire à Libreville, du 13 au 18 Janvier 2015. Les Evêques invitent à ne pas céder au découragement et à faire siennes les paroles de la prière de Saint François d’Assise, qui invite non seulement à la paix, mais davantage à ne pas rechercher tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer.

⊲ Lire l'article


07/10/2014
Mgr Edmond Djitangar : “L’avenir de l’humanité est en jeu”

Mgr Edmond Djitangar, Evêque de Sarh au Tchad, tout en revenant sur la visite ad limina au Vatican des évêques tchadiens, évoque la formation du clergé, le dialogue interreligieux, les espérances et les craintes des familles tchadiennes. “L’Eglise du Tchad a réussi à proposer que ce ne soit pas par la force militaire ou par les alliances politiques que les tchadiens puissent gouverner mais à travers un respect mutuel réciproque dans la paix…”

⊲ Lire l'article


02/10/2014
Au Tchad, valoriser le rôle et la dignité de la femme

Le pape François a reçu les évêques de la Conférence épiscopale du Tchad en visite ‘ad limina apostolorum’ le 2 octobre 2014 au Vatican. Il recommande à l’Église tchadienne de porter un soin très attentif aux familles, à valoriser le rôle et la dignité de la femme, à soigner la formation dans les séminaires et à développer le dialogue interreligieux, afin de décourager le développement de la violence dont les chrétiens sont les victimes dans des pays voisins.

⊲ Lire l'article


06/9/2014
Au Cameroun, favoriser la cohabitation pacifique dans la confiance réciproque et le dialogue avec les musulmans

Nourrir “le dialogue de la vie” avec les musulmans, dans un esprit de confiance mutuelle, est aujourd’hui indispensable pour favoriser un climat de cohabitation pacifique et s’opposer à la violence dont les chrétiens sont les victimes dans certaines régions de l’Afrique. C’est ce que souligne le Pape François dans son discours aux évêques du Cameroun, reçus en audience dans la matinée du samedi 6 septembre, à l’occasion de leur visite ‘ad limina Apostolorum’.

⊲ Lire l'article


16/7/2014
Journée de prière pour la paix au Cameroun

Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala et président de la Conférence épiscopale du Cameroun, a présenté la journée de prière pour la paix qui se tiendra samedi 19 juillet 2014. “Nous voulons confier le Cameroun ainsi que tous les autres pays en guerre au Seigneur. L’insécurité qui sévit actuellement aux frontières du Cameroun et particulièrement celles avec le Nigéria laisse planer une certaine psychose au sein des populations…”

⊲ Lire l'article


30/1/2014
Au Tchad, participation commune des chrétiens et des musulmans à la Journée nationale de la cohabitation pacifique

La clôture de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens a été célébrée d’un manière toute particulière au Tchad parce qu’elle a coïncidé avec la III° Journée nationale de la cohabitation pacifique. Il s’agit d’une initiative organisée conjointement par l’Archidiocèse de N’Djamena, le Conseil supérieur des Affaires islamiques et l’Entente des églises et missions évangéliques au Tchad afin de promouvoir le dialogue interreligieux et de permettre aux tchadiens des différents confessions religieuses de vivre dans un climat d’amour et de paix.

⊲ Lire l'article


28/4/2011
Au Cameroun, Mgr Bakot appelle à cultiver la paix

Intervention militaire en Lybie, catastrophe naturelle au Japon, révolutions au Maghreb et crise post-électorale en Côte d’Ivoire : de nombreux signes d’un monde en crise, selon l’archevêque de Yaoundé au Cameroun qui a invité les citoyens à s’interroger sur le Cameroun que les uns et les autres veulent laisser à la postérité. Il a demandé aux chrétiens et aux non-chrétiens de cultiver la paix leur rappelant qu’accueillir le Christ revient non seulement à dire non à la guerre mais surtout à dire le ferme engagement à promouvoir, protéger et préserver la vie.

⊲ Lire l'article


30/3/2011
Angola : L’Eglise catholique aide à consolider la paix dans le pays

“Ne copions pas la façon d’être et de vivre des autres pays, récupérons nos valeurs civiques et morales”, a demandé en substance l’évêque de la province de Namibe, Mgr Zacarias Kamwenho, aux citoyens angolais, à l’approche du 4 avril, date anniversaire de la signature en 2002 d’un accord sur la paix dans le pays, après plus de 27 ans de guerre civile. Mgr Zacarias est revenu sur l’importance de cette date historique qui constitue une marque que les personnes doivent continuer à conserver jalousement pour qu’elle soit vraiment historique.

⊲ Lire l'article


08/3/2011
Angola : La population appelée à préserver la paix

L’évêque du diocèse de Uíge en Angola a appelé le 6 mars 2011 à préserver la paix comme un don conquis avec beaucoup de sacrifices pour les Angolais. Il a demandé aux chrétiens de chercher à être comme Jésus-Christ, des hommes et femmes de paix, citant Benoît XVI lors de sa première visite en Angola : “Mes amis, vous êtes artisans et témoins d’un Angola qui se relève après 27 ans de guerre civile qui a dévasté le pays. La paix a commencé à avoir des racines, amenant avec elle les fruits de la stabilité et de la liberté.”

⊲ Lire l'article