Edito



16/3/2013
50e anniversaire de Pacem in Terris : Le combat pour la paix

À l’occasion du 50e anniversaire de Pacem in Terris, le Carême 2013 nous invite à (re)découvrir cette encyclique du pape Jean XXIII, qui eut un important retentissement en affirmant quels sont les piliers de la paix. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, nous propose une réflexion sur la paix qui est aussi un combat dans son établissement, son maintien et son développement. En effet, on ne peut pas être durablement en paix si l’on ne vit pas en paix, si l’on ne tue pas la violence qui est en nous.

⊲ Lire l'article


09/3/2013
50e anniversaire de Pacem in Terris : Pas de paix sans liberté

À l’occasion du 50e anniversaire de Pacem in Terris, le Carême 2013 nous invite à (re)découvrir cette encyclique du pape Jean XXIII, qui eut un important retentissement en affirmant quels sont les piliers de la paix. Le Père Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, nous propose une réflexion sur la paix qui n’est pas possible sans liberté. La liberté doit être articulée sur des valeurs qui transcendent les individualismes tout en respectant la personne.

⊲ Lire l'article


02/3/2013
50e anniversaire de Pacem in Terris : Pas de paix sans charité

À l’occasion du 50e anniversaire de Pacem in Terris, le Carême 2013 nous invite à (re)découvrir cette encyclique du pape Jean XXIII, qui eut un important retentissement en affirmant quels sont les piliers de la paix. Emilie Tardivel-Schick, professeur en philosophie à l’Institut catholique de Paris, nous propose une réflexion sur la paix qui n’est pas possible sans charité. La charité comme solidarité, amour d’autrui, n’est qu’un premier pas vers une compréhension de la charité comme amour de Dieu.

⊲ Lire l'article


23/2/2013
50e anniversaire de Pacem in Terris : Pas de paix sans justice

À l’occasion du 50e anniversaire de Pacem in Terris, le Carême 2013 nous invite à (re)découvrir cette encyclique du pape Jean XXIII, qui eut un important retentissement en affirmant quels sont les piliers de la paix. Brice Deymié, pasteur protestant, Aumônier national des prisons, nous propose une réflexion sur la paix qui n’est pas possible sans justice. Il est l’un des plus fervents défenseurs en France de la justice restaurative, qui a pour objectif d’instaurer un dialogue entre l’agresseur et la victime.

⊲ Lire l'article


16/2/2013
50e anniversaire de Pacem in Terris : Pas de paix sans vérité

À l’occasion du 50e anniversaire de Pacem in Terris, le Carême 2013 nous invite à (re)découvrir cette encyclique du pape Jean XXIII, qui eut un important retentissement en affirmant quels sont les piliers de la paix. Lucette Scaraffia, journaliste à l’Osservatore Romano, nous propose une réflexion sur la paix qui n’est pas possible sans vérité. Connue pour son plaidoyer en faveur de la cause des femmes dans l’Église, elle estime que l’obsession de la parité ne doit pas conduire à l’indifférenciation des sexes.

⊲ Lire l'article


31/1/2013
Le rôle des religions dans l’évolution des sociétés arabes

Le rôle et la place de la religion dans les sociétés en général et dans le monde politique en particulier est une question vieille comme le monde, déclare Mgr Lahham le 19 janvier 2013 à Paris. Depuis l’édit de Milan en 313, dont on fête le 17e centenaire cette année, la relation entre le monde politique et le monde religieux a connu des variations infinies : soumission de l’un vis-à-vis de l’autre, séparation nette ou modérée. Actuellement, du côté chrétien, Vatican II parle d’indépendance mutuelle et de saine collaboration ; et du côté politique européen on parle de laïcité positive. Le temps arrondit les pointes des idéologies.

⊲ Lire l'article


21/1/2013
Unité des chrétiens : Ne pas désespérer de l’œcuménisme

A l’occasion de la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens du 18 au 25 janvier 2013, le Pasteur Alain Joly, de l’église luthérienne des Billettes à Paris, affirme que l’œcuménisme est “une forme de prophétie qui désengage le monde d’un avenir pessimiste. Il revigore le message de l’Evangile pour le porter désormais avec plus de pertinence”. Le Pasteur Joly s’inscrit ainsi dans la perspective du concile Vatican II, qui a permis de se saisir à nouveau du défi que représente la définition de l’Eglise. Il invite les chrétiens à restaurer l’enthousiasme des uns et des autres.

⊲ Lire l'article


05/12/2012
Noël 2012 : Mettre le cap sur l’espérance

Voici le temps de l’Avent, celui qui précède Noël. Pour chacun d’entre nous ce temps devrait être un temps destiné à creuser son désir, son attente, son émerveillement, à se motiver à nouveau en termes de spiritualité écologique mais aussi en termes de conscience politique sur le sujet. La campagne de sensibilisation 2012 ‘Vivre Noël autrement’ nous invite à mettre le cap sur l’espérance. Cette proposition rejoint celle faite en janvier 2010 par Stéphane Hessel, Paul Virillo et Peter Sloterdijk, qui demandaient de répondre à la remise en cause écologique par une politique de l’espérance, qui nourrit le courage et l’imagination…

⊲ Lire l'article


11/10/2012
Au nom de Dieu, on a tué. Au nom de Dieu, est-on capable d’aimer ?

Facteurs de paix, les religions ? Plaisanterie de mauvais aloi pour tous ceux qui ont un contentieux avec la religion et voudraient lui régler son compte en la proclamant coupable de tous les conflits qui gangrènent la planète. Alors, fauteurs de troubles, les religions ? Il faut abandonner ce sentiment excessif d’humiliation de la faute et du péché. La culpabilité est malsaine quand elle engendre le mépris narcissique de soi. De plus elle étouffe la perception de notre potentiel d’efficacité et annihile notre conscience de responsabilité dans l’œuvre toujours à construire.

⊲ Lire l'article


01/10/2012
Les perspectives islamo-chrétiennes du voyage du pape au Liban

Dans le texte de l’exhortation post-synodale pour le Moyen-Orient que Benoît XVI a signé à Harissa au Liban le 14 septembre 2012, il affirme que les chrétiens orientaux se sont laissés interpeller par la religiosité des musulmans. Cette interpellation réciproque ne représente-t-elle pas pour l’avenir une des clés pour structurer d’une manière nouvelle les relations avec l’autre croyant ? Il s’agira de se considérer dans un rapport de respect réciproque, de pardon, de poursuivre en continu le dialogue interreligieux, de passer de la tolérance à la liberté religieuse, de construire une saine laïcité, en éradiquant tous les fondamentalismes.

⊲ Lire l'article


21/2/2012
Carême 2012 : Sortir de l’anesthésie spirituelle

Le carême désigne chez les Chrétiens la période de quarante jours précédant Pâques durant laquelle le croyant est invité à méditer sur sa propre vie, en ayant à l’esprit le cheminement du Christ jusqu’à la Croix. Il est souvent conçu comme un chemin de conversion, de retour à Dieu au moyen de la prière, du jeûne et de la charité. Mgr Kélékian, nouvel Exarque patriarcal de Jérusalem, incite tout fidèle chrétien à s’engager dans le carême en s’appuyant sur la force du jeûne pour être plus fort dans son combat spirituel contre le mal, et pour “se préparer dignement à la grande fête de la Résurrection du Christ.”

⊲ Lire l'article


06/2/2012
De l’Empire Ottoman au Printemps Arabe : le problème des minorités religieuses chrétiennes

La minorité chrétienne au Proche-Orient est victime d’atteintes de plus en plus graves et fréquentes à la liberté religieuse, de conscience, et d’expression. Face à cette situation, les croyants sont désireux d’agir pour le respect des droits fondamentaux de la personne humaine, condition d’une paix mondiale véritable. Christian Lochon, ancien Directeur de recherches pour le Moyen-Orient au Centre des Hautes Etudes sur l’Afrique et l’Asie modernes, rappelle le rôle qu’ont assumé les Chrétiens dans l’évolution ancienne et récente de leur région.

⊲ Lire l'article


16/1/2012
L’Unité des Chrétiens, infâme piquette ou grand cru ?

Le thème pour la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens du 18 au 25 janvier 2012 est ‘Tous, nous seront transformés par la victoire de Notre Seigneur Jésus- Christ !’ (1 Cor 15,51-58). Mais dans l’infidélité de la désunion, Dieu peut encore donner aux Églises la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache d’indifférence, de méfiance et même d’hostilité mutuelle. Les chrétiens ne sauraient se satisfaire d’un œcuménisme de ‘statu quo’ qui ne serait que tolérance ou bienveillance, simple coexistence pacifique, cohabitation dans l’indifférence.

⊲ Lire l'article


23/12/2011
2011 dans le monde arabe : un changement dans lequel on peut croire

Le Prince El Hassan bin Talal de Jordanie dresse un bilan de l’année 2011 dans le monde arabe, et propose de nouveaux discours pour envisager l’année 2012. “De multiples mouvements d’éveils ont changé le contexte stratégique, social et politique de la zone que j’appelle Asie de l’Ouest et Afrique du Nord (appelée plus communément Moyen-Orient et Afrique du Nord). Nous sommes devenu une région aux accents multiples. Il suggère que le vrai changement émane de chaque être humain et non pas des gouvernements ou institutions.”

⊲ Lire l'article


15/9/2011
Répondre à la violence

Il est clair pour tout le monde que la violence ne s’exprime pas seulement dans des manifestations physiques qui provoquent des souffrances parfois rudes chez ceux vis-à-vis desquels elle s’exerce. Elle est multiforme. Une de ses caractéristiques principales est de mettre la victime en situation d’infériorité physique et surtout morale, de dégrader et donc de réduire son humanité. Mais ce que recherche le violent ce n’est pas nécessairement d’abord de léser, de blesser l’autre…

⊲ Lire l'article


30/4/2011
Les avancées théologiques de Jean-Paul II dans le dialogue judéo-chrétien

A l’occasion de la béatification de Jean-Paul II le 1er mai 2011 à Rome, le Père Michel Remaud revient sur la portée théologique des gestes, des paroles et des écrits de Jean-Paul II. Il souligne notamment la constance de Jean-Paul II dans le dialogue entre juifs et chrétiens, sachant que le pape s’est toujours appuyé sur Nostra Aetate, document de Vatican II de 1965. Le pape, habile utilisateur des moyens modernes de communication, a ainsi tenté de diffuser un message et une évolution fondamentale de l’Eglise catholique parmi ses fidèles.

⊲ Lire l'article


05/4/2011
Les conflits de l’eau : Puits de discorde – espaces de paix

Le manque d’accès à l’eau et à l’assainissement est un grave problème pour les Palestiniens. Le père Afrayem Elorshalimy, de l’Eglise orthodoxe copte, réfléchit sur les puits et l’eau en tant que sources de conflit dans la Bible, et sur la prise de conscience du fait que la terre et l’eau sont un don de Dieu pour tous. Les pratiques discriminatoires en matière d’approvisionnement, d’assainissement ou de répartition en eau font que les Palestiniens ne disposent pas de suffisamment d’eau pour assurer leurs moyens d’existence et leur sécurité alimentaire.

⊲ Lire l'article


07/3/2011
Le signe de la maturité d’un Etat est sa capacité à protéger les minorités

Certains pays connaissent une période où l’assassinat politique presque une routine. C’est invariablement le signe avant-coureur d’un effondrement de l’ordre juridique et politique et d’une longue souffrance pour la population. Avec l’assassinat récent du ministre des Minorités, Shahbaz Bhatti, le Pakistan a franchi un pas supplémentaire dans cette terrible direction. Mgr Rowan Williams, archevêque anglican de Canterbury, appelle les Etats à garantir la sécurité aux minorités de toutes origines, parce qu’il y voit un test de maturité pour les pays.

⊲ Lire l'article


27/2/2011
Réexaminer l’image du christianisme dans la pédagogie et la culture populaire juive

Dans le cadre du 40ème anniversaire du Comité de liaison catholique-juif international qui s’est déroulé du 27 février au 2 mars 2011 à Paris, nombres de personnalités juives et chrétiennes sont intervenues. Le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, est intervenu et a souligné la nécessité pour les juifs de continuer ce dialogue trop longtemps axé sur les défaillances chrétiennes, insistant sur la nécessité de réexaminer l’image du christianisme dans la pédagogie et la culture populaire juive, qui tend toujours à être défensive et hostile.

⊲ Lire l'article


17/12/2010
Juifs, chrétiens et musulmans jettent un regard sur 2010

Décembre 2010, en cette époque de l’Aïd el-Adha, qui marque la fin du pèlerinage musulman à La Mecque, de Hanoukka, lorsque les juifs commémorent la consécration du temple de Jérusalem, et de Noël, lorsque les chrétiens fêtent la naissance de Jésus, le prince El Hassan bin Talal, Président Emérite de la Conférence des religions pour la paix, propose de jeter un regard en arrière sur l’année qui aurait pu être. En 2010, nous, la communauté internationale, prenons enfin conscience des défis quasi insurmontables qui se posent à nous…

⊲ Lire l'article