11 octobre 2018

 

 

 

Introduction (dite par le Célébrant)

Levons les yeux vers le Seigneur qui jette un regard de bonté sur tous ses enfants. Demandons-lui de nous aider à devenir des serviteurs et des servantes qui ne recherchent pas tant à être glorifiés qu’à glorifier, à être mis à l’honneur qu’à le mettre à l’honneur.

 

  •  Pour ceux qui ont à coeur de faire connaître,  de transmettre, de partager largement leur foi, avec respect, vigueur et douceur, et pour tous ceux qu’ils rencontrent.

 

  • Seigneur, notre monde est meurtri par les divisions génératrices de violence , de souffrance et de mort. Les artisans de paix ont parfois un sentiment d’impuissance  tant leurs actions semblent infructueuses. Fais de nous des ouvriers infatigables, habités d’ une foi inébranlable dans l’avènement de la paix

  • Seigneur, tu étais étranger : T’avons-nous accueilli ? Aide-nous à dépasser nos peurs, notre indifférence, notre égoïsme, nos réactions de rejet vis-à-vis de ceux qui ne nous ressemblent pas. Apprends-nous à vivre au quotidien comme des frères en humanité, enfants d’un même Père, et en témoins de ta Bonne Nouvelle.

  •  

    ” La charité ne cherche pas son intérêt, elle est serviable” dit St Paul. Prions Jésus de nous donner la gråce de l’accueillir humblement dans le visage de ceux et celles que nous servons, dans leurs paroles, leurs gestes comme dans leur vie parfois douloureuse.

  • Hommes et femmes de bonne volonté, pour qu’au-delà des divergences, des conflits au cœur même de l’Eglise ou de nos communautés, nous sachions conjuguer nos différences pour dans l’unité faire vivre le message d’amour qui guide nos actions.

  • Dans notre pays, celui qui vient d’ailleurs est regardé de plus en plus comme un danger ou un problème et non comme une chance ou même seulement un semblable

     

     

Conclusion (dite par le Célébrant)

Nous te demandons, Seigneur, de donner la force à ceux qui luttent pour que la dignité humaine soit toujours respectée. Nous te rendons grâce, Seigneur, de pouvoir vivre du charisme des Soeurs de la Compassion. Accorde aux laïcs associés des diverses congrégations de grandir dans leur foi. Qu’ils soient ferment d’unité au sein de l’Eglise et Témoins de Jésus-Christ auprès des plus petits. Amen

 

 

(Prière Universelle de la messe du souvenir de Michel Dagras)

Pas de messe au mois d’août